Bonjour, nous sommes le 27/05/2017 et il est 11 h 55.

VEDETARIAT DANS LA MUSIQUE CONGOLAISE

Par Carine B.

La question de vedettariat déferle la presse et les médias congolais. Les débats à caractères polémiques tournent autour de la question du leadership de la musique congolaise

Le combat pour monopoliser le sommet dans la musique congolaise est depuis un temps, la hantise des maints musiciens congolais. Beaucoup d’efforts pour être au top et courir derrière la célébrité, de fois, on fait la publicité de soi-même.

Etude et perspective sur les retombées Socio-économiques de la libéralisation du marché des Assurances en République Démocratique du Congo

Par Mumbere. (Ecole de Finance 2008)

Le processus de libéralisation comme une réalité irréversible, quelle sera l’avenir de la SONAS, la seule compagnie d’assurance ayant jouie d’un monopole exclusif pendant quatre décennies et comment se prépare t-elle face à la concurrence qui ponte à l’horizon

Le secteur des assurances en République Démocratique du Congo n’a pas fait partie du code des investissements pour la simple raison que l’exploitation des assurances était entièrement livrée à la société de l’Etat dénommée SONAS, à qui l’Etat à donné le monopole du marché, pour des raisons que nous développerons dans la suite de notre travail.

La contribution, l’apport de PARAU dans l’assainissement de la commune de Kinshasa

Lukeba Judith (ISSSCIR, 2013)

Sur le plan Historique, la Commune de Kinshasa et l’une de 11ème Commune créer pour l’autorité coloniale car son existence en tant qu’entité communale remonte en 1957 à la suite de l’arrêté du gouverneur générale n° 21/429 du 12 octobre 1957 fixant le nom et le limite de la Commune et des zones annexes de la ville Léopold ville. Depuis sa création jusqu’à ce jour, la communication de Kinshasa est administré par 3 Bourgmestres.

La gestion de déchets hospitaliers à l'HPGRK

Onyenga Patrick (Institut Supérieur Technique Protestant de Kinshasa)

Pour minimiser ces risques, l’infirmier doit s’engager dans la lutte non seulement contre les infections nosocomiales, mais pour la santé de tous (malades, soignants et visiteurs). Pour MAYSTRE (2005), un déchet est un bien dont la gestion doit être contrôlée au profit de la protection de la santé publique et de l’environnement, indépendamment de la volonté de la propriété et de la valeur économique du bien.

Conception et réalisation d’un intranet dans un centre hospitalier

Mitwari (ISS)

La Clinique PROMEDIS est née des cendres de feu Progrès Médical. Ce dernier a vu le jour le 1er mai 1995 sur l’avenue Kalengo, n° 19, Q. Agricole dans la commune de Limete à la frontière de la commune de Ngaba. Le personnel était composé de 7 engagés dont 1 médecin permanent, 1 laborantin, 1 réceptionniste, 3 infirmières et 1 sentinelle. La clinique bénéficiait de la collaboration de 4 spécialistes à savoir, 1 gynécologue, 1 ophtalmologue, 1 dentiste et 1 anesthésiste. Pour besoin d’extension, Progrès Médical a été transféré de là à la 12ème rue, Limete-Résidentiel en juillet 1996. Toujours pour le besoin d’avoir un environnement beaucoup plus adéquat, la clinique a été encore amenée à déménager pour la 8ème rue, Limete-Industriel, de juin 1998 au 31 août 2003. Elle a été créée en 2003 sous l’initiative du Docteur Nicolas NDUKUTE NGANSER, l’Administrateur Médecin Directeur et de Madame NDUKUTE Lydie. Le 01 septembre 2003, la clinique commence à fonctionner définitivement sur la 10ème rue, n° 23/C, Limete – Industriel, avec un effectif : - de 35 engagés dont 3 Médecins permanents, 17 personnels soignants et 15 agents administratifs ; - de 16 Médecins Spécialistes à temps partiel à savoir : 3 Gynécologues, 2 Pédiatres, 2 Internistes, 1 Dentiste, 1 Ophtalmologue, 1 Dermatologue, 1 ORL, 1 Neuropsychiatre, 1 Echographiste, 1 Chirurgien, 1 Radiologue et Anesthésiste. - Et de 6 autres collaborateurs dont 4 Médecins de garde, 1 Kinésithérapeute et 1 Nutritionniste. Pour arriver au stade de ce jour, le chemin a été long ; mais nous l’avons parcouru avec beaucoup de joie, de patience, et de persévérance, convaincu que nous y parviendrons. Et le résultat est là, tel qu’il se présente.

L’APPLICATION DES PRINCIPES DEMOCRATIQUES DANS LE TERRITOIRE DE LUKOLELA

Charlie Nsemboli (Université du Fleuve)

L’appellation de Lukolela revient du mot « Lokole » suite au dialogue de Morton STANLEY et les originaires de BOBANGI. Ce dernier parlait l’anglais et demanda le nom de leur village mais comme ils étaient entrain de manger et lui répondirent en dialecte « Lokole » c’est-à-dire nous mangeons et Stanley va noter Lukolela à la place de « Lokole ».

Incident de la procédure en droit judiciaire Congolais

Simon David (Université de Bandundu)

Il s’agit des exceptions que le tribunal saisi de l’infraction n’est pas compétent d’examiner. En ce cas, l’instruction pénale est suspendue ; elle reprend dès que la juridiction compétente pour trancher l’exception aura rendue le jugement. C’est le cas de Monsieur Richard NDAMBU, étant Gouverneur de Province devrait être justiciable à la cour suprême de justice (Cf. article de l constitution du 18 février 2006) mais a été poursuivi par la Cour d’Appel de Bandundu mais celle-ci saisie est incompétente de le juger.

Apport des impôts professionnels dans le budget de l’Etat congolais

Bulanda Karla (Institut Supérieur de Statistique de Kinshasa « ISS/KIN ».)

A l’époque contemporaine, tout Etat moderne a besoin des ressources importantes pour s’acquitter de ses tâches régaliennes et intervenir dans la vie socio-économique de ces citoyens. En effet, l’Etat à l’obligation de construire et de maintenir les routes, de construire et d’entretenir les ponts, de payer les fonctionnaires, les militaires et les policiers, de maintenir la paix social, d’assurer la sécurité des biens et des personnes etc.

L’accouchement eutocique

Nsibu Arlette (I.S.T.S )

Le centre hospitalière sino congolaise est situé au numéro 1283 l’avenue de la poste, à la 13eme rue du quartier résidentiel dans la commune de limete ; L’hôpital est limité : - A l’est par l’école officielle limete et masamba - A l’ouest par la 12 eme rue - Au nord par la résidence de lwambo makiadi et le boulevard Lumumba - Au sud par le quartier mombele. Au fil des jours, le centre s’agrandi personnel soignant et en malades.Et en suite adhesion de deux associés chinois il convient de signaler que le centre était d’abord situé sur la 12émé rue. Mais compte tenu de la capacité d’accueil des malades ainsi que des nouvelles entreprises conventionnées , la centre a été transféré au numéro 1283 de l’avenue de la poste , à la 13éme rue du quartier résidentiel dans la commune de limete , a Kinshasa en R.D.C

Profil leucocytaire chez les enfants souffrant de la diarrhée aigüe à la consultation au SOS Médecins de nuit

Mujinga Gina (ISSS/croix rouge )

Les perturbations des taux des globules blancs n’ont pas été en rapport avec les tranches d’âges de nos sujets d’étude. Les sujets d’étude de tranche d’âge de 6 – 8 ans, plus sélectionnés, ont conséquemment présenté le plus grand taux de l’hyperleucocytose et en exclusivité les taux de leucopénie (Tab I, II). De ce qui précède nous pouvons dire que nos résultats témoignent l’hyperleucocytose comme l’a trouvé l’étudiant MBEY IMBE qui a trouvé 72 % de l’hyperleucocytose contre 10% de leucopénie et 18% de valeur intermédiaire et nous, nous avons trouvé 74% de l’hyperleucocytose contre 8 % et 18% comme valeur intermédiaires. Cette infection pourrait être due par cette diarrhée aigüe. Elle peut aussi partir de la négligence des conditions de vie socio-sanitaire.

Abus commis par les OPJ et les OMP en matière d’arrestation arbitraire et la détention illégale opérées par ces agents précités dans la ville de Kikwit

Kamwanga (UNIKIK )

Le présent rapport est le résultat d’une longue gymnastique réalisée dans des bureaux et des offices des officiers de police judiciaires ainsi qu’à la prison centrale de KIKWIT. Nous avons rencontré des sérieuses difficultés devant les officiers de police judiciaire (O.P.J) et des officiers du Ministère public (OMP) pour livrer ces informations. Mais dans la pratique courante, les arrestations arbitraires et des détentions abusives opérées par les organes de la loi et OPJ sont difficiles à découvrir parce qu’eux-mêmes qui en sont auteurs ne veulent pas s’accuser. C’est pourquoi, nous recourons à ces quelques données reçues de l’auditorat militaire dans la mesure où c’est le seul organe. Habilité et compétent pour connaitre des actes d’abus du droit commis par les OPJ. Mais quelques détenus interrogés nous ont aidés à découvrir aussi d’autres cas d’arrestation arbitraire et de détention illégale dans les amigos de la ville de Kikwit. Le tableau ci-dessous script le cas des abus commis par les différents services de la PNC de la Ville de Kikwit partant de 2011 à juin 2013. Lesquelles données nous ont été livré, par l’auditorat militaire de garnison de Kikwit. Nous ajoutons à cela, les résultats de nos enquêtes personnelles lors de notre descente sur terrain.

L'ENREGISTREMENT DES ACTES DE L'ETAT CIVIL EN DROIT CONGOLAIS: ANALYSE PRATIQUE DE LA LOI DEVANT LA COMMUNE DE LUKOLELA

Célestin Gimbangi (UNIKIK )

Monsieur WENSES est l’explorateur portugais qui arriva à GIGWIDJI – MBUNDJI (KIKWITMBUNDJI) nom du chef de village qui fut assisté par GUGUPEMBA (KUKUPEMBA) son père chargé de trancher toute palabre au nom du chef de village. C’est après cet échange que le blanc va alors occuper le lopin de terre qu’il considérera comme sa ferme et l’appellera « MAKAKU », il habitera avec quelques hommes de la contrée. Le blanc se déplacera de là pour aller construire un petit camp qu’on appellera Poto-Potoau niveau de l’actuel camp LETA, c’est de la qualité du sol (argile) que sera tirée cette appellation POTO – POTO. Cette petite cité recevra le nom du centre indigène. La cité indigène était une circonscription dans l’organisation territoriale coloniale. Les communautés traditionnelles organisées ont préexisté à la période et furent reconnues formellement en tant que telle par l’Etat indépendant du Congo (EIC) par décret du 06 octobre 1899 lequel fut abrogé et remplacé par celui 03 juin 1906 . L’arrêté n° 402 du 08 juin 1970 du commissaire d’Etat aux affaires politiques (Ministre de l’Intérieur), répercuté par son message phonique n° 253/0169/007/73 du 15 Mai 1973 et interprété par le message phonique du 31 Mai 1973 du commissaire de région (Gouverneur de Province), fixe les limites, pour chaque commune et les communes sont subdivisées en collectivités, les collectivités en localités . L’ordonnance Présidentielle n° 70/95 du 15 Mars 1970, le statut de KIKWIT changera pour accéder à celui de la ville de KIKWIT. Par la même ordonnance Présidentielle, les limites territoriales et la subdivision de la ville de KIKWIT seront déterminées. Ainsi, parmi les zones (communes) composant la ville de KIKWIT, la commune de Lukolelayfigure .

Processus d’ouverture d’un compte bancaire dans une institution financière non bancaire, cas de la MECRECO

Nanou Mujinga (ISS)

Nous voici au terme de ce travail dont l’objet a porté sur « le processus d’ouverture d’un compte bancaire dans une institution financière non bancaire, cas de la MECRECO, de 2008 à 2010 ». En effet, pour mener au mieux ce travail, nous l’avons articulé autour de trois chapitres : le premier introduit le travail par des considérations sur les comptes en banque, le second fait une présentation de la MERCECO. Et enfin, le dernier démontre le mécanisme d’ouverture d’un compte à la MERCRECO.

Etude de la politique d’octroi de crédit des Institution Bancaires de Micro Finance au Secteur du petit Commerce en République Démocratique du Congo

Ilunga Azile(ISS)

Le travail, que nous avons eu l’honneur de présenter est intitulé : « Etude de la politique d’octroi de crédit des Institution Bancaires de Micro Finance au Secteur du petit Commerce en République Démocratique du Congo ». Etant donné que la République Démocratique du Congo cherche à faire partir des pays émergents d’ici l’horizon 2030, nous estimons que son développement doit passer inévitablement par le secteur des entreprises. Raison pour laquelle nous avons porté notre choix sur ADVANS BANQUE comme champ d’investigation la raison du rôle qu’elle jouit dans le secteur bancaire.

Fréquence de cancer du sein à la clinique Bondeko

Kiye (UTBC)

Nous avons étudié 11 cas de cancer du sein à la Clinique Bondeko de Limeté pendant 4 ans, allant du 1er janvier 2007 au 31 décembre 2010. • Concernant la fréquence, elle est de 0,42% La maladie affecte plus les personnes dans les cinquantaines, les femmes sont plus touchées soit 73% contre 27% des hommes ; • Concernant le profil sociodémographique, le cancer du sein à la Clinique Bondeko de Limeté est féminin dans la majorité avec 8 cas soit 73% contre 27% des hommes avec un âge moyen de 60,4 ans ; dont la tranche d’âge prédominante est celle de 65 à 74 ans. La commune de Limeté regorge 45,4% des personnes ayant un cancer du sein, les autres patients proviennent des communes lointaines telles que : Kintambo, Ngaliema et Kinsenso : c’est une affection qui préoccupe plus dans les pays développés ;

APPROCHE MANAGERIALE DE LA GESTION DE CONFLIT AU SEIN D’UNE ENTREPRISE PUBLIQUE cas de la SCTP

KASONGO MULUMBA Freddy (CEPROMAD)

Cette œuvre scientifique a consisté à analyser la gestion de conflit dans une entreprise publique cas de la SCTP l’objectif de cette analyse est non seulement de consolider les théories acquises sur le management à la pratique mais aussi de vérifier comment la question de conflit est d’application au sein de la SCTP. Le constat qui se dégage après analyse est que la gestion de conflit à la SCTP est efficace ce qui confirme bel et bien notre hypothèse. Au regard de ce résultat, nous notons qu’à la SCTP, il y a effectivement l’existence d’une gestion efficace des conflits. C’est pourquoi, nous recommandons à ceux ayant en charge cette responsabilité de continuer sur cette lancée.

Problématique sur l’insertion et l’extraction d’un affluent de faible débit d’un circuit à haut débit dans SDH

Bokite Bondo Lucien (ESMICOM)

Le réseau de transmission est une des parties la plus cruciale d’un réseau des télécommunications car elle permet le transport de l’information d’un émetteur vers un récepteur. C’est pour cette raison, la qualité de service doit être implémentée de bout en bout pour être efficace. Les technologies SDH sont aujourd’hui les solutions qui sont entrain d’émerger dans le mode IP, la définition de la qualité doit être implémentée en le faisant coopérer.

Profil épidémioclinique de la cirrhose à la clinique Ngaliema.

Laetitia MULAMBA KATEBWE (BEL CAMPUS)

Dans notre contexte, il n’existe certes aucune étude publiée concernant la prévalence de la cirrhose hépatique dans la population générale de la république démocratique du Congo. Mais il existe au moins celles, menées de manière isolée dans certaines institutions hospitalières. Un total de 6000 patients ont été inscrits dans le registre d’hospitalisation de la clinique Ngaliema. Le diagnostic de la cirrhose était retenu chez 30 patients d’entre eux. Ce qui donne une fréquence de 0,5%.

La spécifité de la comptabilité au sein d’une institution bancaire, cas de la BIAC de 2012 à 2014

Daniel YAMPANIA TSHIMPUMPU

Pour de raison de la mesurabilité, nous avons subdivisé cette œuvre en deux grandes parties, notamment le cadre théorique et le cadre pratique. La première partie constituant le cadre théorique comprend deux chapitres dont le premier aborde les notions sur l’institution financière et la deuxième traite les notions sur l’organisation comptable. La deuxième partie comprend également deux chapitres dont le troisième présente la BIAC et le quatrième analyse de spécificité de la comptabilité au sein de la BIAC.

L’IMPLACABILITE DES BESOINS ANTHROPIQUES ET SES EFFETS DESTRUCTEURS SUR L’ENVIRONNEMENT (L’insatisfaction des besoins de l’homme et ses conséquences environnementales) “Cas de la Ville de Mbandaka”

MANGI KPUSA Richard (UNIMBA)

Pour de raison de la mesurabilité, nous avons subdivisé cette œuvre en deux grandes parties, notamment le cadre théorique et le cadre pratique. La première partie constituant le cadre théorique comprend deux chapitres dont le premier aborde les notions sur l’institution financière et la deuxième traite les notions sur l’organisation comptable. La deuxième partie comprend également deux chapitres dont le troisième présente la BIAC et le quatrième analyse de spécificité de la comptabilité au sein de la BIAC.

Analyse critique de la variation des prix des cartes prépayées sur le marché Kinois. Cas d’Airtel de 2010 à 2014

par MAZOLE BUEKESUENE Naomie (ISP/G)

Nous voici au terme de notre travail de fin cycle portant sur l’analyse critique de la variation des prix des cartes prépayées sur le marché Kinois. Cas d’Airtel de 2010 à 2014. En élaborant ce travail, notre souci majeur était celui de savoir ce qui suit :  Quelle est la tendance des prix des cartes prépayées du réseau Airtel dans la ville de Kinshasa ?  Quels sont les facteurs qui concourent à cette tendance ?  Quelles sont les perspectives d’avenir ?

PROFIL EPIDEMIOLOGIQUE, CLINIQUE ET BIOLOGIQUE DES PATIENTS DECEDES DANS LES 48 PREMIERES HEURES D’ADMISSION A L’HOPITAL KIMBANGUISTE DE KINSHASA DE 2012 A 2013

par 1. BOLITO MPELA, 2. BUENDA KAYIBADI, 3. BULIANDA KANGAMINA, 4. BUTSHI LUBUBU, 5. CIJIKA CIONGO (USK)

Notre étude avait pour objectif de décrire le profil épidémiologique et clinique des patients décédés dans les quarante huit premières heures d’admission à l’Hôpital Kimbanguiste de Kinshasa, H.K.K. Au cours de la présente étude, l’âge prédominant de décès est de 0 à 5 ans dans 51% des cas suivi de 6 à 10ans dans une proportion de plus de 10% ; soit au total plus de 60% des décès enregistrés concernaient des enfants à la première décennie de vie. Cela est compatible avec la situation générale des pays d’Afrique et en voie de développement, où l’on constate un taux de mortalité plus élevé chez les enfants sous cinq ans (1). La présente étude a montré qu’à tout âge confondu, par ordre décroissant de fréquence, les affections à la base du décès dans les quarante-huit premières heures d’admission étaient le paludisme, la gastro-entérite, le sepsis et bien d’autres. Cette situation corrobore les études de décès dans d’autres pays d’Afrique et en voie de développement Par contre, elle diffère de tous les autres pays développés où les maladies cardiovasculaires prédominent les causes de décès (1,10) La fièvre, l’asthénie physique, le vomissement et la diarrhée étaient les plus fréquents symptômes à l’admission des ces patients. Cette situation est différente de celle trouvée en Europe et en Amérique (1-3,10).

L’extraversion de l’économie Congolaise et son sous-développement

Amitie Lunda Fabrice (ISP/BUKAVU 2012-2013)

Nous voici à la fin de notre étude portant sur la « Problématique de l’extraversion de l’économie Congolaise et son sous développement » La problématique de la recherche a tourné autour d’une question fondamentale qui est la suivante :
Quelles stratégies pourrait-t-on envisager pour transformer la structure de l’économie nationale à l’effet de susciter une dynamique interne tout en demeurant ouverte à l’extérieur ?
Cette question nous a conduits à émettre l’hypothèse selon laquelle :
Le développement ne pourrait être envisagé en République Démocratique du Congo, que si des transformations profondes au plan structurel sont entreprises à l’effet de promouvoir la production interne et de doter le pays d’une infrastructure de transport capable de favoriser l’intégration économique nationale. L’objectif de notre travail est de contribuer au développement de la République Démocratique du Congo à travers les propositions de solution sur les possibilités d’introversion de son économie.

La Taxe sur la Valeur Ajoutée et l’Impact de son application en République Démocratique du Congo

Becky Rebecca (BEL CAMPUS)

Nous voici au terme de notre travail qui a porté sur « La Taxe sur la Valeur Ajoutée et l’Impact de son application en République Démocratique du Congo ». En élaborant ce travail, notre objectif était de connaître l’apport de la TVA dans les recettes de la DGI et dans le budget de l’Etat au cours de l’exercice budgétaire 2012 en 2014, le rendement de la TVA par rapport aux objectifs poursuivis lors de son institution ainsi que les recommandations à proposer pour stimuler la croissance des recettes de cette taxe. Pour y arriver, nous avons utilisé les méthodes descriptive, comparative et analytique ainsi que les techniques documentaires et interview afin de décrire, comparer et analyser les phénomènes étudiés et de consulter des ouvrages et autres documents se rapportant au sujet tout en tenant compte des entrevues et conversations avec les spécialistes en la matière.

Nécessité d’un système informatisé dans la gestion des passagers aérien de la RVA Tshikapa

Cesar Mukoma (ISC/Tshikapa)

Au terme de notre Travail de Fin de Cycle basé sur le Nécessité d’un système informatisé dans la gestion des passagers aérien de la RVA Tshikapa, nous avons pu présenter : La définition des concepts de base de notre sujet, dans le souci de permettre à nos lecteurs de bien assimiler notre travail et d’appréhender toute sorte de lacune qui résulterait de l’emploi de ces termes. L’historique de la Régie des Voies Aériennes (RVA) en République Démocratique du Congo (RDC) précisément à Tshikapa sa situation géographique, sa structure organisationnelle, et l’analyse des traitements y effectués. La mise en pratique des théories apprises sur le banc de formation en faisant une analyse de nécessité qui nous permet de déterminer les objectifs du concepteur et ceux de l’Entreprise.

12