Par ARLETTE DWADWA-ZELE

La République Démocratique du Congo est un pays à vocation agricole en ce que près de 70% de sa population vit en milieu rural et dépend de l’activité agricole (élevage, pêche, culture de la terre) disposant d’énormes et multiples potentialités, elle jouit de toutes les conditions climatologiques et naturelles pour être comptée parmi les plus grandes nations agricoles: 80 millions d’hectares aptes a l’agriculture, conditions éco climatiques permettant de diversifier la production, main d’œuvre abondante. De manière paradoxale, la République Démocratique du Congo enregistre depuis plusieurs années, une forte régression de ses performances agricoles au point de ne plus être en mesure de répondre ou satisfaire la demande alimentaire intérieure. Depuis 2007, le monde fait face à la crise alimentaire mondiale. Cette crise a entrainé l’augmentation des prix des denrées alimentaire4ja République Démocratique du Congo n’est pas épargnée par les conséquences de cette crise alimentaire mondiale. De ce qui précède notre problématique s’articule autour de la question suivante. Quelles sont les différentes politiques mis en place par l’Etat congolais pour faire face à la crise alimentaire. Politique agricole congolaise permettra-t-elle au pays de faire face à la crise alimentaire mondiale ?

Télécharger l'extrait