Bonjour, nous sommes le 15/08/2018 et il est 16 h 57.

Système de Gouvernance des Entreprises, Performances et Créations des Valeurs en République Démocratique du Congo

Par Jules LUBOYA KATABA(UPN)

Au terme de notre recherche intitulée : « Système de Gouvernance des Entreprises, Performances et Créations des Valeurs en République Démocratique du Congo », cas de l’Office des Routes, de l’Office des Voiries et de Drainages ; de la Régie des Distribution des Eaux et de la Société Nationale de l’Electricité, il est nécessaire de pouvoir rappeler les grandes orientations.

En effet, nous nous sommes intéressés à analyser d’abord le système de gouvernance de ces entreprises, ensuite, nous avons analysé leur performance et créations des valeurs au cours de la période allant de 2003 à 2010.

Le but de cette recherche était de montrer le bien-fondé du système de gouvernance, son impact sur la performance et la création des valeurs. Le cadre conceptuel économique mobilisé étant la théorie de l’agence, de coût de transaction et celle de l’enracinement. Nous avons eu comme préoccupation de tenter de répondre aux questions suivantes :

l’Endettement Public Extérieur, et le Développement Economique et Financier de la RDC » de 1970 à 2012

Par Pierre Célestin NTUMBA DITANTANABO(UPN)

Ce présent travail de Mémoire du DEA en Sciences Economiques que nous avons achevé ce jour est intitulé : l’Endettement Public Extérieur et le Développement Economique et Financier de la R.D.C de 1970 à 2012 ( ). Il nous a conduit ou amené sur un long chemin d’analyses et d’investigations des questions de la gestion du Développement Economique et Social dont deux objectifs généraux, et deux spécifiques ont été retenu pour cette étude à savoir :

Malnutrition chez l’enfant de moins de 5 ans à Lubumbashi et ses environs Approche épidémio-clinique et biochimique dans un milieu minier

Par MUDEKEREZA MUSIMWA Aimée - Chef de travaux et spécialiste en pédiatrie générale - (UNIVERSITE de Lubumbashi/Médecine)

Les objectifs de cette étude consistaient à déterminer le profil épidémiologique, clinique et biochimique des enfants malnutris de moins de cinq ans vivant dans un milieu minier. L ’âge médian des enfants malnutris était de 24 mois contre 36 mois pour le groupe de bien nourris avec les extrêmes allant de 6 à 59 mois pour toutes les deux catégories. 100 enfants malnutris (55,87%) étaient du sexe féminin contre 79 enfants de sexe masculin malnutris (44,13%) soit un sexe ratio de 0,7 en faveur des filles. En outre 74 enfants bien nourris (57,36%) étaient du sexe masculin contre 55 enfants bien nourris du sexe féminin (42, 64%) soit un sexe ratio de 1,34. Quarante-sept pourcent deux dixième de mères avaient un niveau d’études secondaires et 51 % d’enfants entre 23 et 59 mois bénéficiaient d’une alimentation faite de plats familiaux contre 0,6% de 0 à 3 mois et 0,6% de 11 à 23 mois