Bonsoir, nous sommes le 24/02/2017 et il est 23 h 12.

Le contenu du bon voisinage et son avantage dans le rapport diplomatique entre la RDC et l’Angola

Par Bungu Zanga

Sous cette période, il y’ aura des actes conventionnels qui seront signés, matérialisant la coopération entre ces deux Etats. A l’avènement de son fils Joseph Kabila à la magistrature suprême suite à l’assassinat de son père, cette coopération va continuer son cours normal jusqu’à ce que certains problèmes liés aux frontières (terrestres et maritimes) mais aussi la problématique de l’exploitation commune des gisements pétroliers entre les deux pays constituent une entrave à cette coopération qui portait déjà ses fruits.

Ainsi, cette étude s’attèle à savoir si les Etats doivent coopérer pour les intérêts de leurs peuples ou selon leurs appétits égoïstes. Cette problématique nous est utiles pour faire une analyse détaillée de rapport diplomatique et d’en dégager les perspectives pouvant aider les deux parties à privilégier plus ce qui les unissent, ce qui profite a leurs intérêts nationaux. Ceci permettra à l’Angola et la République Démocratique du Congo d’œuvrer dans le sens de la consolidation d’une paix durable, gage de l’intégration et du développement.

L’impact des recettes de la D.G.D.A sur le développement économique en RDC

Par Nyakata Kongo

L’Etat pour être considéré comme puissance publique éprouve toujours les différents besoin à l’instar des personnes physiques dont les besoins sont échelonnés en besoins physiologiques c'est-à-dire l’Etat a besoins des moyens financiers pour réaliser ses objectifs économiques, politiques, sécuritaires et sociaux.

En tenant compte de la réalité sur terrain, la DGDA travail sous un contrat programme c'est-à-dire un montant exprimé en pourcentage des recettes à réaliser pour conquérir significativement au budget de l’Etat et la DGDA arrive à réaliser ce montant pour la plus part des cas.

La question des conflits successoraux et la protection des héritiers en RDC

Par Tsimba Luemba

C’est pourquoi, le législateur consacre l’égalité de succession entre héritier et évite que certaines dispositions testamentaires ne viennent violer les droits de la réserve.

Il arrive souvent que les héritiers estiment sortir de l’indivision pour opérer le partage des biens, mais ce partage est sujet à conflits. Si les héritiers ne se sont pas convenu sur la quote part de chacun, c’est-à-dire que le partage n’est pas amiable, la partie lésée va saisir le tribunal compétent pour les départager.

La problématique de l'application de la politique criminelle face au phénomène Kuluna en RDC

Par Emanyengo Lokola Stanislas

S’agissant de l’inefficacité de l’application de la politique criminelle qui se traduirait par le non-respect des droits et libertés fondamentaux du peuple congolais, elle est belle et bien caractérisée dans tous les secteurs de la vie en société, l’existence du phénomène Kuluna en est un exemple éloquent de la nonchalance de l’Etat congolais, car ces reflets rendent la vie invivable dans la société a l’occurrence de : l’abandon des enfants sur la rue, l’agression, l’insécurité, le chômage, instabilité familiale, l’impunité, on en déduit alors que l’effondrement de l’appareil judiciaire n’est pas seul en cause dans l’exacerbation de l’inefficacité de l’application de la politique criminelle.

L’introduction de la TVA dans le système fiscal congolais ainsi que la base d’imposition de la TVA

Par Ponde Likombela

D’une façon général, nous dirons que l’introduction de la taxe sur la valeur ajoutée dans le système fiscal congolais est d’une importance capitale, car elle présente plusieurs avantages tant du côté de redevable que de l’administration fiscale. En tant qu’impôt indirect la TVA est plus rentable sur le plan budgétaire. Elle encourage les investissements, favorise le rééquipement des entreprises et incite à la modernisation de l’outil de production. Ainsi, la bonne application de cette taxe dans notre pays pourra l’amener ipso facto au développement.

L’apport de la contribution de la FAO dans le totale de ressources financières de l’agriculture en RDC

Par Gracia

Vu l’importance que représente ce secteur certes dans le développement d’une nation mais il se pose un problème lié à son financement et à sa matérialisation. La FAO reste et demeure la pièce motrice dans la réalisation des objectifs que s’est assignés la RDC pour ledit secteur, plus de 1,5 millions de dollars sont alloués (pour le compte de la FAO) à la RDC pour le développement du secteur de l’agriculture. C’est ainsi que la FAO occupe une place de choix dans le processus de développement économique de la RDC (28). C’est là l’énoncé binaire de la partie.

Les problèmes qui freinent des investissements directs étrangers en RDC Congo

Par Ilanga Mbavu

La crise économique accélérant sensiblement l’Etat d’extrême pauvreté de la population congolais et la situation socio-économique du pays fortement aggravée par la réduction de l’ emploi ,la baisse du niveau de vie par des effets pervers des guerres, des pillages ,la corruption , l’ impunité, la mauvaise politique économique et le mauvais climat des affaires sont des éléments qui ont fragilisés le pays et freine la motivation de l’ avènement des investisseurs étrangers en République démocratique du Congo. Encore, l’attraction des investissements directs en RDC se heurte également à d’autres problèmes notamment dans le cadre macro économique l’ absence d’ une bonne gestion des finances publiques le détournement de fonds publics ,la quasi inexistence des institutions d’ octrois des crédits aux investisseurs ,la situation politique, le coût opérationnelle, les tracasseries administratives etc.

Les problèmes qui freinent des investissements directs étrangers en RDC Congo

Par Makuntim Ndilu

En république démocratique du Congo et en particulier dans la commune de Maluku, la pêche reste essentiellement artisanale, sans véritable gouvernance, orientée vers la cueillette. L’aquaculture est encore timide et ne s’appuie que sur quelques espèces les crabes, les tilapias, les claridés… (MOSIBONO, 2012). Les questions ci-dessous résument nos préoccupations principales : - Comment sont exploitées les poissons dans la commune de Maluku ; - Les méthodes de pêche utilisées Maluku, sont-elles durables ?

Les voies et moyens pour asseoir la promotion de l’éducation à la citoyenneté en RDC

Par Joel2

Certains comportements, attitudes et connaissances liés à l’éducation à la citoyenneté seraient véhiculés à travers les enseignements, des cours susmentionnés ; La façon d’apprécier ces traits de comportement liés à l’éducation à la citoyenneté par les enseignants dans leur transmission auxiliaire varierait en fonction du sexe, de l’âge et de la nature de cours enseigne.

La source historique du principe de droit des peuples à disposer d’eux-mêmes

Par Kabika Yatombo

Dans cette partie, il sera question de savoir comment s’est déroulée la situation qui a poussé les peuples Soudanais à pouvoir exprimer leur volonté et savoir qui est intervenu pour que ce droit soit mis en application dans cet Etat. Cette partie compte deux chapitres : le premier aborde le contexte interne des situations de crise au Soudan et le deuxième analysera les mécanismes de résolution des conflits utilisés au Soudan.

Le conflit entre la localité de Ngumina et Mulombo

Par Chacelier Kipuni

Outre ce qui est évoqué ci - haut, il en résulte singulièrement que la cause principale de ce malentendu est à ne pas oublier “tellurique, foncier mais alors c’est capitalement “la question de limitation de foret”. Cependant, les susceptibilités de chacune des parties au conflit font qu’à chaque étape l’on enregistre des regains de tensions du fait que la victoire totale de l’une des parties risque d’apparaitre inévitablement comme une défaite pour l’autre. Il faudrait donc un compromis au préalable avant l’exploitation des forêts de Mulombo en général et « Lunkala » en particulier par Ngumina. L’issue possible pouvant conduire à un règlement définitif de ce conflit basé sur une mésentente, serait de conduire les parties à accepter l’idée de se faire mutuellement des concessions renonçant ainsi à toute rigidité qu’elles ne cessent d’afficher lors des différentes négociations. Pour ce faire, nous estimons, pour notre part, que c’est à cette condition que pourrait s’éteindre ce feu qui depuis bientôt vingt -six ans embrasse cette zone.

Les causes principales des conflits frontaliers en Afrique centrale

Par Mandalabu Ngalide

Le Soudan forme depuis 1994 une Fédération apparemment décentralisée composée de 26 Etats appelés Wilaya : le haut Nil ,Mer rouge, Bahr el jubé, Gezireh, Jung li, Darfour du Nord, Kordofan du sud, Khartoum, Sinard, Équatorial, Bahr el gazal du Nord, Kordofan du Nord, Équatorial occidental, Alshimalaya , Bahr el gazal de l’Ouest, Darfour de l’Ouest, Kordofan occidental, Gad datif , Kassala, Nahr al Nil, Nil blanc, Warp et l’Etat de l’unité. Chacun de ces Etats possède son gouvernement local ou Wali et son propre corps législatif, le conseil Wilaya. De plus, les Etats sont eux-mêmes divisés en provinces avec un gouvernement et un conseil provincial, on en compte au moins 65 dans tout le pays. Le personnel dirigeant (gouverneurs, gouverneurs adjoints et des ministres) sont tous nommés par le pouvoir central, ce qui réduit beaucoup l’autonomie dont disposent les instances régionales. La capitale fédérale Khartoum est composée de Khartoum du Nord, de Khartoum du sud ; elle abrite une population estimée à trois millions d’habitants.

BASE LEGALE ET ANALYSE DE LA RESPONSABILITE CIVILE DE L’ETAT A L’EGARD DE SES PUPILLES

Par Maitre John

La base légal de la responsabilité civile de l’Etat à l’égard de ses pupilles est constituée des articles 258 et 259 du code civile congolais livre III sur les obligations et qui fondent la responsabilité civile pour faute prouvée. Le même code a prévu ensuite aux articles 260 à 262 les types des responsabilités que l’on peut encourir sans faute, que ce soit du fait d’autrui ou du fait des choses. Dans le cadre de notre travail, nous voulons démontrer progressivement que l’obligation de réparation civile crée un lien entre l’agent, l’auteur de l’infraction et la victime ; l’intérêt doit se porter sur l’u et sur l’auteur. Que le droit civil ait tendance à réparer tous les dommages, c’est à quoi conduisent ses soucis majeurs de protection patrimoniale et mouvement d’expansion constante de la responsabilité civile en est le corollaire.

Les mécanismes de lutte contre les violences sexuelles dans les conflits armés en RDC

Par Merdie

Les violences sexuelles sont devenues depuis quelques temps un thème d’actualité. Il semble nécessaire de lui donner un contenu qui permettra de l’appréhender avec précision. Pour ce faire, il convient d’abord de recourir à l’étymologie. Le mot « violence » provient en effet de deux mots latins « vis » (la force) et « latus », participe passé du verbe faire qui signifie (porter). Ainsi dans son acception première, la violence s’entend de l’usage de la force ou de la contrainte physique pour atteindre un objectif bien déterminé . Ainsi des actes d’agression physique peuvent contraindre une personne à poser des actes contre son gré. En l’occurrence, une personne peut être amenée à subir des rapports sexuels auxquels elle n’a pas du tout consenti.

Les conflits ethniques dans la sous-région des grands lacs en général et plus spécifiquement, le cas du Rwanda

Par Nsimba Lutuba

les différentes crises et tensions qui s’observent dans la sous-région des grands lacs depuis 1994 seraient a la base d’un conflit ethnique qui oppose deux ethnies notamment les hutu et les tutsi au Rwanda. A cela s’ajoute, l’insurrection des activistes tutsi dirigés par Paul KAGAME à partir de l’Ouganda, c’est la raison pour la quelle ce sujet est très important et revêt un double intérêt à la fois scientifique et pratique. Sur le plan scientifique, l’importance de ce travail n’est plus à démontrer d’autant plus qu’il analyse l’épineuse question de l’insécurité dans la sous- région des grands lacs en général et le Rwanda en particulier. Cette étude cadre aux questions de défense et sécurité, un maillon important des relations internationales

INTERVENTION DE L’OTAN EN LIBYE A LA LUMIERE DU DROIT INTERNATIONAL

Par Raymond Mbana

En 1989, intervient la chute du mur de Berlin, l'Alliance Atlantique Nord a redéfini son rôle à Rome avec l’ajout des objectifs politiques et économiques puis lors de son conseil de 1999 à Washington constatant que la menace soviétique n’existe plus, vient s’ajouter l’objectif de maintien de la paix et la nécessité d’engager les relations dans divers domaines avec les tiers. L'Alliance Atlantique n'a jamais eu à intervenir militairement au moment des vives tensions entre les deux blocs. Paradoxalement, c'est au moment ou l'Alliance voit disparaitre son objectif initial : Faire face à la menace soviétique mais des nouvelles missions s'ouvrent : Elle doit désormais s'acquitter de taches de maintient de la paix et gérer les relations entre ses membres avec les pays qui n'en sont pas membres, ainsi qu'avec d'autres organisations internationales4 en l'occurrence de l'Organisation des Nations Unies. En principe, l'Alliance Atlantique devrait disparaitre avec la chute du mur de Berlin qui marque la fin de la guerre froide mais comme elle a changé son objectif initial en contribuant au maintien de la paix même hors de sa zone de compétence.

La coopération décentralisée en général, et celle entre les communes d’Ixelles (Belgique) et Kalamu (RDC) en particulier

Par Jose Nzau

Tout d’abord, la coopération décentralisée correspond essentiellement à un échange d’expérience et de savoir, sur un mode de réciprocité, qu’il s’agisse de coopération entre le nord et le sud ou entre les pays en développement de coopération transfrontalière. Ensuite, la coopération décentralisée peut également représenter un volet important de la formation des élus, par l’expérience acquise ou par des contacts avec leurs homologues étrangers. Au-delà des aspects techniques de coopération économique et administrative, la coopération décentralisée œuvre également à la promotion de l’Etat de droit dans le monde. La coopération décentralisée contribue également au rayonnement de l’Etat à l’étranger. Par exemple, le cas du sujet sous examen, les liens que nouent les collectivités territoriales telles les communes d’Ixelles (Belgique) et de Kalamu (RDC).

L'organisation du droit de la défense en matière d’expertise pénale congolaise

Par Sandra

Les décisions judiciaires possèdent force de loi et constituent en particulier une source de droit de la défense . Il importe d’éviter une méprise à strictement parler, la jurisprudence n’a pas du moins à notre matière de pouvoir créateur car les règles de procédures, comme source de droits de la défense existent avant que la jurisprudence les interprète. L’on comprend bien que la jurisprudence ne constitue pas cependant une source des droits de la défense au même titre que la loi et les principes généraux du droit.

La capacité des chaînes de télévisions congolaises à gérer leurs programmes télévisés par un logiciel informatique

Par Tigana

Une étude sur la conception et réalisation d’une base de données pour la gestion des programmes télévisés dans les chaînes de télévisions congolaises constitue un jalon au manque d’automatisation du travail de l’homme dans les différentes entreprises médiatiques congolaises. En effet, avec l’évolution de l’informatique on peut automatiser le travail de l’homme et on peut le gérer autrement à l’aide des outils et logiciels informatiques. C’est dans ce ses que nous cherchons comment aider les chaînes de télévisions congolaises à gérer leurs programmes télévisés par un logiciel informatique

La Problématique de l’instauration de la démocratie occidentale dans la civilisation arabo-musulmane cas de l’Arabie Saoudite

Par Roger Lazio Mujanayi

La civilisation occidentale étant de toutes les autres supérieures sur le plan financiér, économique et militaire, ainsi poussée par ses valeurs capitalistes et hégémoniques voie en la démocratie, un moyen de réaliser ses ambitions capitalistes ; dont la quête des intérêts et des richesses en se servant de la démocratie comme d’un instrument déstabilisateur de l’Unité culturelle et des divisions. La démocratie occidentale cherche dans la démocratie comme ce fut le cas avec le colonialisme, à créer une société presque identique à la leur. Cela au non de la liberté et du droit de l’homme. Car la où règne encore des restrictions, la coopération et l’exploitation passe difficilement, cela vu en terme de la corruption, des pressions exercées sur des gouvernements par les Lobbys internationaux. Or dans une société fermée, où les dirigeants coopèrent mal, cela passe mal. Dans une telle société, c’est l’arme de la démocratie qui sera brandie ; et pour les dirigeant qui coopèrent mieux ; c’est la protection qui leur sera octroyée.

L’impact de mort d’OUSSAMA BEN LADEN sur le terrorisme et les américains

Par Roland Kasonga

Ainsi donc, il est impérieux et d’une grande importance que dans chaque analyse du ce genre, que le chercheur aligne des hypothèses, autour des questions soulevées dans sa problématique. Des lors, le débat antiterrorisme semble être ouvert à Washington à LONDRES, à PARIS au ailleurs depuis les événements du 11 septembre 2001. Les présidant GEORGES WALKER BUSH n’arrêté pas de préciser que lui et son pays en prenaient le commandement et allaient conduire le monde à la victoire sur le terrorisme. Ainsi, le présidant des Etats-Unis élaborait un bon nombre des stratégies qui placeraient au rôle du première plan, ainsi ils pourront à toute quiétude arrive à atteindre leurs objectifs dans la lutte contre le terrorisme international. Cette nouvelle politique de la doctrine peut être qualifiée de guerre préventive, bien que c’set une stratégie très-impensable, qui consiste à attaques l’ennemi avant d’être surpris par ce dernier et pour attendre a tout prix son objectifs l’administration BUSH augment son budget alloué a la défense car elle doit financer certaines opérations en dehors de son territoire naturel.

L’opportunité de la décision de privatiser une branche de la SNEL

Par Akolbar Assuaka

L’opportunité de privatiser ces entreprises publiques est due à la crise que connaisse celles-ci et la recherche des solutions pour leur fonctionnement optimal. La société nationale d’électricité en général et le barrage d’INGA en particulier, connaissent de sérieuses difficultés dues à la vétusté des équipements, de ces installations et ont besoin de recevoir une “ bouffée ” d’oxygène afin de donner de l’électricité fiable aux congolais. Pour ce faire, il faut des capitaux frais qui permettront l’achat de ces équipements, d’entretenir et de réparer ces installations de manière à rendre son produit compétitif et faire face au phénomène de la mondialisation et de l’internationalisation des marchés. Or, l’Etat congolais n’a pas ces capitaux frais qui peuvent lui permettre de financer ces entreprises et relever le niveau de production de manière à rendre leurs produits compétitifs et affronter les autres firmes au niveau international. En outre, il est irresponsable de refuser au congolais de l’emploi, de la consommation de certains biens d’importance capitale dont-ils ont besoin.

Le packaging comme facteur de promotion de vente d’un produit. Cas de l’eau minérale Canadian Pure

Par Ruth Kitenge

NOVA PRODUCTS est située sur l’avenue MBAKU N° 8, Quartier Kingabwa dans la Commune de Limete, la société NOVA PRODUCTS a comme boite postale 10.004 Kin1 et son numéro de registre de commerce est 6464 Kinshasa I, son identification nationale est reconnue par le numéro K.17.240Z. En outre, il est aussi important de souligner que NOVA PRODUCTS a ainsi ses représentations (succursales) à l’intérieur du pays notamment à Mbuji Mayi et Kikwit.

La place de ressources naturelles et leurs influences sur la politique étrangère de la RDC

Par Pinganyayi Mfuamba

L’histoire de notre politique étrangère débute avec la création du Ministère des Affaires Etrangères dirigé par Monsieur Justin Marie Bomboko Lokumba. A l’issue de cette création, le pays s’est doté d’un appareil diplomatique à l’instar des pays les plus vétérans, comme la France, lequel a permis à notre pays d’établir des relations diplomatiques bilatérales ou multilatérales à caractère permanent avec le monde

STRATEGIES D’EPARGNE SANGUINE EN CHIRURGIE PROGRAMMEE AUX CLINIQUES UNIVERSITAIRES DE KINSHASA :BILAN ET PERSPECTIVES

Dolly MUNLEMVO MATONDO

Bula Bula [14] en 2002 dans une étude transversale, multicentrique et analytique avec cas témoins en République Démocratique du Congo met en évidence l’intérêt de la transfusion autologue programmée dans les cas d’hystérectomie et de myomectomie [14]. Il ressort de cette étude une bonne acceptation de la technique par les patients, une réduction du coût et du risque d’exposition à la transfusion homologue. Au Département d’Anesthésie-Réanimation (DAR) des Cliniques Universitaires de Kinshasa (CUK), il n’existe pas de protocole écrit. Il y a une diversité des pratiques. Certains Praticiens Anesthésistes au regard des précédents travaux [14, 15], recourent à la transfusion autologue programmée (TAP) mais cela de manière sporadique.