Kongo- Central: Dilapidation du minerai barytine depuis plus de 70 ans à Mbanza- Mboma et ses environs.

barytine

La région de Mbanza – Mboma regorge d’importants gisements miniers dont la barytine, évaluée à 50.000 tonnes en 1940, leur sous-exploitation est liée à l’insuffisance des études de prospection minière et géologique, à l’inexistence d’investissements et d’équipements appropriés, ou peu d’efficacité dans la négociation des contrats d’exploitation, et à l’absence d’une réelle politique minière. En 2013, une enquête menée par les géologues congolais Mbelu Kabala et Kabeya Biaya pour savoir la destination des blocs de barytes exploitées artisanalement par la population : elles sont apportés dans les cimenteries de la Province…

Read More

Seine-et-Marne : Melun soutient le Dr Denis Mukwege menacé de mort

Citoyen d’honneur de Melun, Denis Mukwege, gynécologue congolais et prix Nobel de la Paix en 2018 surnommé l’Homme qui répare les femmes, est menacé de mort pour avoir dénoncé des massacres dans son pays, la RDC. Les élus et l’hôpital avec qui il travaille en partenariat se mobilisent. Citoyen d’honneur de Melun, Denis Mukwege, gynécologue congolais et prix Nobel de la Paix en 2018 surnommé l’Homme qui répare les femmes, est menacé de mort pour avoir dénoncé des massacres dans son pays, la RDC. Les élus et l’hôpital avec qui…

Read More

Génocide au Rwanda : comment Paul Kagame peut compter sur la presse française

paul Kagame

Après s’être assuré de l’impunité des juridictions internationales, le Front patriotique rwandais (FPR) a réussi, aidé entre autres par l’activisme de ses relais parisiens, à torpiller les procédures engagées sur le territoire français. Au terme d’une enquête de « plusieurs mois », Mediapart annonçait le 24 juillet dernier avoir débusqué Aloys Ntiwiragabo, chef des renseignements militaires au Rwanda jusqu’au mois de juillet 1994, et présenté par le patron du site Edwy Plenel comme un « pilier du génocide des Tutsi ». Confondre ce « génocidaire » présumé n’a pas été simple, racontent nos fins…

Read More

RDC/COBALT: Pengxin continue d’avancer dans son chantier de mise sur pied d’une ligne de production d’hydroxyde de cobalt de 7 000 tonnes sur le site de Shituru.

shituru

Après un semestre noir dans le cuivre, le chinois Pengxin entre dans la cour des producteurs de cobalt.Si le début de l’année 2020 du groupe chinois Pengxin a été marqué par la chute de ses revenus, de ses profits et de sa production de cuivre, le projet de cobalt qu’il développe depuis des années en RDC devient enfin réalité. L’arbitrage lancé contre Pengxin International Mining Co par la compagnie publique congolaise Gécamines au sujet de leur partenariat sur la mine de cuivre de Shituru n’a finalement été qu’un souci parmi…

Read More