Denis Kadima, le président de la Commission Électorale Nationale Indépendante, a pris la décision de suspendre Mabiku Totokani, secrétaire exécutif de la CENI, pour une faute lourde.

Selon des sources proches de l’institution, il s’agit d’une sanction administrative de 15 jours en conformité avec le règlement administratif et financier de la CENI. Cette suspension survient à moins de trois mois des élections générales prévues pour décembre 2023. Aucun détail supplémentaire n’a été donné quant à la nature de la faute commise.

RGL