Deux accords permettent à Kamoa Copper d’exporter du cuivre blister et concentré au niveau local par le biais de la fonderie de cuivre de Lualaba, et au niveau international par le biais de CITIC Metal et de Zijin Mining Group.
Pour le président du conseil d’administration de Kamoa Copper SA, Ben Munanga  » Kamoa Copper
a signé des accords de vente du blister et du concentré de cuivre à des conditions commerciales compétitives sans lien de dépendance, pour 100 % de la production de cuivre de la 1 ère phase de Kamoa (blister et concentré du cuivre), ce qui devrait représenter environ 200 000 tonnes de cuivre par an ».

On estime que le concentré propre et de haute qualité produit par Kamoa contient environ 57 % de cuivre avec des teneurs très minimes de contaminants.

Les accords de vente signé par Kamoa Copper SA avec le CITIC Metal (HK) Limited (CITIC Metal) et la Gold Mountains (H.K.) International Mining Company Limited, une filiale de Zijin Mining Group, prévoit d ‘exporter pour 50 % de chacun des produits de cuivre de la mine de Kamoa de la 1 ère phase.

« Nous sommes très heureux d’avoir conclu des accords avec nos
partenaires le CITIC Metal et le Zijin à des conditions compétitives au niveau international. Ces accords reflètent l’excellent partenariat que nous avons avec le CITIC Metal et le Zijin, et les
facilités de paiement anticipé réduiront considérablement les besoins en fonds de roulement de la mine à mesure que la production de la 1 ère phase augmente »renchérit Munanga

Première livraison à la fonderie de Lualaba

Kamoa Copper a commencé la production de cuivre le 25 Mai 2021 et, a livré son premier concentré à la fonderie de cuivre de Lualaba d’à proximité, juste à l’extérieur de Kolwezi le 1er Juin 2021. Kamoa Copper a signé le 31 Mai un accord de 10 ans avec la fonderie de cuivre de
Lualaba (LCS), pour le traitement d’environ 40 % de la production de concentré de cuivre de Kamoa. Cet accord est suivi de la conclusion d’un partenariat stratégique avec Ivanhoe Mines et
le China Nonferrous Metal Mining Group (CNMC) et s’inscrit dans l’engagement de Kamoa en faveur de l’enrichissement dans le pays. La fonderie qui a commencé ses activités au début de 2020, traitera jusqu’à 150 000 tonnes métriques de concentré humides de cuivre de Kamoa à un prix du marché. Le LCS produira localement du cuivre blister contenant environ 99% de cuivre qui sera collecté par Kamoa à partir
de l’installation de stockage du LCS. Le LCS a été développé en République démocratique du Congo comme première grande fonderie de cuivre pyrométallurgique moderne et est situé le long d’une route récemment construite à environ 40 kilomètres de Kamoa.

Ces accords de vente de Kamoa avec le CITIC Metal (HK) Limited (CITIC Metal) et la Gold Mountains (HK) International Mining Company Limited, une filiale de la Zijin Mining Group comprennent à la fois des exportations de concentré (60 %) et des lingots de cuivre blister du LCS
(40 %). Kamoa Copper S.A. devrait produire un concentré de cuivre propre de très haute qualité désiré par les fonderies du monde entier. Les tests métallurgiques montrent que la concentration de
Kamoa contient des quantités exceptionnellement faibles d’arsenic, selon les normes mondiales à 0,01 %. Les accords d’équilibrage de la vente et de l’exportation du concentré de cuivre pour
les activités de la 1ère phase sont presque terminés, y compris les accords directs pour l’exportation du concentré. La mine va bientôt mettre à jour les accords de vente de la 1ère phase.

Notons que Kamoa Copper SA est détenue conjointement par Ivanhoe Mines (39,6%), Zijin Mining Group (39,6%),
Crystal River Global Limited (0,8%) et le gouvernement de la République démocratique du Congo (20%).
Kamoa-Kakula devrait commencer à produire du cuivre en juillet 2021 et est en mesure de devenir l’un des plus grands producteurs de cuivre au monde grâce à des expansions progressives. Kamoa Copper SA sera alimentée par de l’électricité hydrogénée propre et renouvelable et figurera parmi les plus faibles émetteurs de gaz à effet de serre au monde par unité de métal produit. Ivanhoe Mines explore également
de nouvelles découvertes de cuivre sur ses permis d’exploration en propriété exclusive de Western Foreland en RDC, près des mines de Kamoa Copper SA.

Roger Lazio

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.