« La ruée vers l’or » : Museveni préfère construire des routes et des ponts en RDC alors que les routes de Kampala sont dans un » état de délabrement « 

Le chef titulaire de la communauté musulmane en Ouganda, le prince Kassim Nakibinge, a fustigé le gouvernement pour ne pas avoir travaillé sur les nids-de-poule qui dévorent les routes de Kampala.

Si vous pouvez construire des routes en RDC, qu’y a-t-il de si difficile pour réhabiliter les routes Kampala ? S’interroge Prince Nakibinge.

« La situation routière à Kampala est épouvantable. Je veux faire appel au ministère des Travaux publics et à KCCA en particulier pour nous aider et réparer les routes. Vous avez construit des routes dans de nombreuses régions du pays, y compris au Congo (RDC), nous voulons que vous fassiez de même à Kampala afin que nous profitions également de la beauté de notre ville », a déclaré Nakibinge.Il parlait lors des prières de l’Aïd-Al-Fitr à la mosquée de Kibuli.

Le chef titulaire de la communauté musulmane en Ouganda a déclaré qu’il était grand temps que le gouvernement augmente le financement, en particulier pour les routes accordées à KCCA, afin de s’assurer qu’elles soient aménagées.

« Augmentez le financement afin que tous les Ougandais  profitent des routes de la  ville, mais ce que nous voyons actuellement est un cauchemar lorsque nous traversons Kampala. Essayez de réparer ces routes.

Sur plusieurs plateformes de réseaux sociaux, des Ougandais prennent des photos et des vidéos de routes avec des nids-de-poule et les publier en ligne afin de rappeler à KCCA l’état déplorable des infrastructures de la ville.

L’Ouganda privilégie la construction des routes en RDC pour le trafic de l’or

Ces travaux, sur les axes Mpondwe-Kasindi-Beni (80 kilomètres), Beni-Butembo (54 kilomètres) et Bunagana-Rutshuru-Goma (89 kilomètres), ont démarré officiellement le 16 juin dernier , avec la pose de la première pierre, en présence des présidents ougandais Yoweri Museveni et congolais Félix Tshisekedi. Le chantier routier, dans lequel Kampala a promis d’investir 53 millions de dollars, est extrêmement stratégique pour l’Ouganda surtout avec l’entrée de la RDC dans la Communauté des Etats d’Afrique de l’Est.

Arrivé en RDC aussitôt, le constructeur du très important axe routier reliant l’Ouganda à la RDC, le groupe Dott Services a acquis dans la foulée des sites miniers extrêmement stratégiques,  riches en étain, tantale et tungstène (les « 3T »), ainsi qu’en niobium et en monazite. C’est qui explique la stratégie de la ruée vers l’or et autres minerais de la RDC du président Ougandais. Construire en RDC alors que les routes de Kampala sont en mauvais état

Avec Nile Post

Related posts