frontière_rdc-rwanda

Des sources proches de la Fédération des Entreprises du Congo du Sud-Kivu (FEC/Sud-Kivu) renseignent qu’une dizaine de camions chargés des marchandises sont bloqués au Rwanda depuis une dizaine de jours. Selon ces sources, Kigali vient d’interdire la circulation des camions immatriculés en République Démocratique du Congo sur le territoire rwandais.

À en croire le président de la FEC/Sud- Kivu, Joyeux Bahidika, des démarches seraient en cours au niveau du poste frontalier de Cyangugu pour dénouer cette crise. ” Depuis une semaine, nous avons une dizaine de camions avec marchandises à l’intérieur qui sont bloqués au niveau du Rwanda. Tout simplement parce que ces camions sont immatriculés en RDC.

Pour le Rwanda, il n’est pas question pour les camions de la RDC de chercher le passage au Rwanda pour le transport des marchandises venant de l’extérieur ou même du Rwanda “. Le Rwanda exigerait que tous les camions transitant par son territoire avec des marchandises portent exclusivement l’immatriculation rwandaise, et que le transport des marchandises en direction de la République Démocratique du Congo soit assuré par des camions rwandais et non congolais !

Au niveau de la FEC/Sud-Kivu, on précise que les camions immatriculés en RDC et bloqués présentement sur le territoire rwandais transportent du ciment gris en provenance du Rwanda et appartenant à des commerçants congolais. Les opérateurs économiques du Sud-Kivu qui vont au Rwanda pour y acheter du ciment s’y rendent habituellement avec leurs camions parce qu’ils ont leurs propres camions.

Et jusque-là, tout se passait normalement conformément aux accords régionaux conclus entre la RDC et le Rwanda dans le cadre de la libre circulation des biens et des services. Avec le blocage par Kigali des camions immatriculés en RDC, tout porte à croire que le Rwanda n’entend plus respecter ces accords régionaux, alors que du côté de la RDC, cela ne pose aucun problème.

CNTV