La cheffe de la Monusco, Mme Bintou Keita s’est exprimé le mercredi dernier du haut de la tribune du Conseil de sécurité des Nations Unies à New-York pour faire le point aux cinq sur la situation sécuritaire dans la partie Est du pays. Dans son discours, en aucune fois, la Représentante spéciale du Secrétaire Général des Nations Unies en RDC a cité le Rwanda, pays que la RDC et groupe d’experts des nations unies accusent d’appuyer militairement les hommes de Sulutani Makenga pour déstabiliser la RDC par le Nord-Kivu.

Mais la cheffe de la Monusco est confondue par les évènements sur terrain avec la capture par les FARDC de deux officiers rwandais à Rutshuru. Ces militaires ont été présentés à la presse par l’armée congolaise au Nord- Kivu.

Cntv

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.