ERG

Cette collaboration, qui débouchera sur la création de l’Académie des mines ERG, permettra d’améliorer les diplômes d’ingénieur par le biais d’un programme unique de troisième cycle visant à développer des compétences essentielles dans le domaine minier.

Eurasian Resources Group (ERG) et l’Université de Kolwezi (UNIKOL) se sont associés pour lancer l’Académie des mines ERG, qui accueillera ses premiers étudiants en janvier 2023. Dans le cadre de cette collaboration, l’UNIKOL s’associera à des établissements d’enseignement mondiaux, tels que l’Université de Mons, et ERG en tant que partenaire industriel, pour élaborer un programme d’études d’ingénierie de troisième cycle axé sur l’exploration, la géologie, la métallurgie, l’exploitation minière et les sujets transversaux, notamment l’ESG.

Benedikt Sobotka, directeur général de ERG, a déclaré : « En plus de produire les ressources critiques nécessaires à un avenir durable, l’exploitation minière joue un rôle essentiel dans l’amélioration sociale et économique de ses communautés d’accueil. En tant qu’opérateur établi et en pleine croissance en RDC, nous voulons nous assurer que les communautés proches de nous bénéficient de nos opérations et évoluent parallèlement à notre entreprise. Nous sommes honorés de travailler avec UNIKOL pour doter les ingénieurs locaux de compétences pertinentes pour l’industrie ; celles-ci les aideront à saisir les opportunités dans le secteur à mesure qu’il continue à se développer ».

200 ressortissants congolais titulaires d’un diplôme d’ingénieur civil ou de géologie et mines de l’UNIKOL pourront postuler au programme. Ce parcours d’études débouchera sur un master professionnel reconnu, avalisé par le ministère de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, offrant aux diplômés la possibilité d’obtenir des postes très recherchés au sein de l’industrie minière en croissance rapide en RDC.

La RDC possède certaines des plus grandes réserves de minéraux critiques nécessaires à la transition vers l’énergie verte. La plupart des grandes économies du monde s’étant engagées dans cette voie, la demande de ces matériaux ne cesse d’augmenter. La RDC représente actuellement 73 % de l’offre mondiale de cobalt et 9 % du cuivre extrait dans le monde, deux minéraux essentiels à la production de batteries de véhicules électriques et de systèmes d’énergie renouvelable.

« La RDC a de nombreuses ressources importantes, dont une jeunesse brillante et talentueuse. Lorsque le programme débutera l’année prochaine, en tant qu’éducateurs et membres de la communauté, nous serons fiers de savoir que nous créons des professionnels prêts pour l’avenir qui pourront entrer dans la vie active et contribuer à l’essor économique global de notre pays », a déclaré le professeur Yvon Mwengwe Muhongo, recteur de l’UNIKOL.

Dans le cadre de cette collaboration, appelée familièrement Projet Kesho (qui signifie avenir), UNIKOL assurera la prestation du programme, tandis que ERG fournira les ressources nécessaires à sa mise en œuvre, y compris le personnel, les conférenciers invités, les salles de cours, les équipements multimédias et les possibilités de formation, tout en soutenant le développement du contenu et du matériel du programme. En outre, ERG développe la plateforme d’apprentissage et de gestion en ligne où les étudiants peuvent revoir les leçons, télécharger des cours et du matériel de référence, visionner des vidéos, soumettre des devoirs et communiquer avec les enseignants.

« La collaboration ERG-UNIKOL est exemplaire d’un partenariat innovant qui nous permet d’investir dans le peuple congolais et de nous positionner par rapport aux enjeux du moment, notamment en contribuant activement à la transition énergétique mondiale. L’Académie minière de ERG à Lualaba permettra aux jeunes Congolais de s’approprier la chaîne de production des minéraux critiques à travers l’exploration, la production, la transformation et la distribution des matières premières », a déclaré le ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, Son Excellence, M. Muhindo Nzangi Butondo.

Les étudiants potentiels peuvent poser leur candidature pour ce programme de deux ans jusqu’au 10 décembre via www.academie-des-mines-erg.unikol.ac.

 Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter :

Eurasian Resources Group Africa, Johannesburg Communications.Africa@ergafrica.com ou press@erg.net www.ergafrica.com

À propos de Eurasian Resources Group Africa :

Eurasian Resources Group (ERG) est un groupe leader dans le domaine des ressources naturelles diversifiées avec des opérations intégrées d’exploitation minière, de traitement, d’énergie, de logistique et de marketing. Le Groupe est présent dans 15 pays et est l’un des principaux employeurs dans le secteur minier.

ERG Africa regroupe les actifs du Groupe sur le continent africain et constitue un élément clé de la stratégie de croissance internationale du Groupe à long terme.

ERG Africa est l’un des principaux producteurs de cobalt et de cuivre en République démocratique du Congo, et possède d’autres actifs et projets de développement dans les domaines du manganèse, du spath fluor, de la bauxite, du platine et du charbon thermique en Afrique du Sud, au Zimbabwe, au Mali, en Zambie et au Mozambique. SABOT, un transporteur routier transfrontalier de premier plan dans la région de l’Afrique australe et centrale, fait également partie de ses opérations.

A propos de l’Université de Kolwezi :

L’Université de Kolwezi est une université publique située à Kolwezi, capitale de la province minière du Lualaba, dans le sud-est de la République démocratique du Congo.

UNIKOL compte actuellement onze facultés (droit, sciences agricoles, sciences, sciences économiques et de gestion, polytechnique, sciences humaines, sciences de l’information et de la communication, médecine, sciences politiques et administratives, psychologie et sciences de l’éducation) et une école (santé publique). Ces facultés sont réparties sur deux campus : Bebyati au centre de la ville et Musompo dans la partie orientale de la ville.

Au niveau régional, c’est la plus grande université publique de la province de Lualaba en termes d’infrastructures, de personnel et de population étudiante.

Communiqué