Quatre personnes ont trouvé la mort dans un éboulement dans la carrière Makasi, située dans la province de Haut Uéle.

La province de Haut-Uélé a enregistré la mort de quatre personnes dans un puits d’or lors d’un éboulement qui s’est produit le samedi 10 juillet à Makasi, situé dans le territoire de Wamba.

Le ministre provincial de l’intérieur du Haut-Uele, Crispin Alibu, a souligné qu’il attend le rapport des services locaux de sécurité afin d’avoir des nouvelles concernant trois autres personnes non retrouvées après l’extraction des corps des victimes.

La source Radiookapi, signale que dix creuseurs travaillaient dans la nuit dans une galerie à l’intérieur d’un puits lorsque l’éboulement s’est produit. Quatre corps ont été retirés du puits après cet incident, trois personnes sont sorties indemnes tandis que trois autres ne sont pas encore retrouvées.

Cette source ajoute que le gouvernement provincial a pris des mesures par rapport à ce drame, déclare Robert Mandana, porte-parole du gouvernement provincial : de compatir avec les familles éprouvées, mais accompagner les orpailleurs.

Elle indique en outre que cet incident est le deuxième du genre après celui survenu l’année dernière, mais sans faire des victimes, selon le coordonnateur de la société civile locale. Toutefois, ces éboulements surviennent du fait que les creuseurs ne respectent pas les instructions données par les services compétents afin de garantir leur sécurité dans les carrières, souligne Crispin Alibu.

Sylvie Meta/Digitalcongo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.