RDC: la mission de formation des militaires se poursuivra en 2023, selon l’amiral Hofman

Michel_Hoffman

Le « patron » de l’armée belge, l’amiral Michel Hofman, a salué lundi le travail effectué par la petite vingtaine de ses hommes et de ses femmes déployés en République démocratique du Congo (RDC) pour former des instructeurs d’une brigade d’élite congolaise formée par la Belgique entre 2008 et 2017.

« Je vous exprime toute la reconnaissance de la Défense« , a-t-il affirmé à l’adresse de ces dix-huit militaires présents à Kindu, le chef-lieu de la province du Maniema, depuis près de quatre mois.

Le chef de la Défense (Chod) s’est adressé à ce petit détachement par vidéoconférence depuis Kinshasa, empêché par les conditions météorologiques – des fortes averses ont causé la mort d’au moins 55 personnes dans la capitale congolaise – de se rendre à Kindu comme il le prévoyait, a constaté l’agence Belga.

L’absence de l’amiral n’a toutefois pas empêché la remise par les instructeurs belges d’un brevet à leurs élèves congolais, lors d’une parade organisée au camp Lwama, qui correspond grosso modo à la fin de mission de ce détachement, a-t-on indiqué de source militaire.

Le contingent actuel, en place depuis le mois d’août, comprend des commandos de Flawinne, mais aussi des membres d’unité de soutien logistique, médical et de communication (CIS en jargon militaire). Ils ont comme tâche de dispenser des formations de recyclage à des instructeurs de la 31e Brigade des Unités de réaction rapide (URR).

Cette unité d’élite des Forces armées de la RDC (FARDC) – composée de trois bataillons de commandos, de deux compagnies ainsi que d’un état-major – a été formée au fil des ans, entre 2008 et 2017, par des instructeurs belges à Kindu et dans les environs, dans le cadre d’un Programme de Partenariat militaire (PPM) belgo-congolais.

« La mission continuera » en 2023, a assuré l’amiral Hofman, avec le recyclage des instructeurs de deux autres bataillons de la 31e brigade des Forces armées de la RDC (FARDC).

La Belgique et la RDC ont convenu voici deux bonnes années de renouer la coopération militaire entre les deux pays, dans la foulée de l’arrivée au pouvoir du président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

RTBF

Related posts