RDC : Mon peuple lève-toi ! : «Patrice E. Lumumba, le Sankuru et l’Afrique» (Titre de l’ouvrage de Cécile Manya)

Cécile Manya est une écrivaine de nationalité suisse. Née le 10 janvier 1977 en République Démocratique du Congo, c’est une travailleuse assidue qui oeuvre pour instruire la communauté Noire sur sa grandeur et ses ressources exceptionnelles. Admirative de son père, le Professeur André Manya, Docteur en sciences politiques spécialiste de la vie et de la pensée politique de Patrice Lumumba, elle est elle-même l’auteure de sept livres exceptionnels traitant de son évolution personnelle et de sa combattivité. Cécile a accepté de répondre aux questions de la rédaction de Congovirtuel.

1.Quelle image les lecteurs de Congovirtuel partout en Afrique et dans le monde peuvent-ils retenir de votre père le Docteur Manya K’Omalowete a Djonga? Est – il « Lumumbiste » pour donner autant d’intérêt à la personne de Lumumba?

CM/Mon père fut l’excellence incarnée. Un génie pour son époque. Il excellait dans tout ce qu’il faisait. Le Professeur André Manya était un père très attentionné et cadrant pour ses enfants, un mari respectueux de sa femme, un écrivain à la plume vive et impartiale qui avait un esprit de recherche acéré et une soif de savoir qui l’a poussé très loin dans ses connaissances. Monsieur Manya K’Omalowete a Djonga s’est attaché au personnage de Patrice Lumumba. Il avait, avec ce héros, un lien très particulier, plus fort que les proches de ce personnage historique, qui ne l’ont pas vraiment connu…

Au travers des livres de mon père, le lecteur arrive à saisir Patrice Lumumba sous divers angles. On peut affirmer avec assurance que mon père était le fils spirituel de Patrice Lumumba.

2. Quand vous nous dites que vous êtes une « personne qui a beaucoup de choses à dire ». Que voulez- vous dire de plus sur la personne de Lumumba que l’Afrique et monde ne connaît pas?

CM/ cette question vous ramène à la lecture de mon livre. Je ne vais pas vous dévoiler ici les pages fortes.

3. Est ce que les travaux de votre père sur Lumumba et votre ouvrage sont – ils certifiés ou reconnus officiellement par la famille biologique Lumumba?

CM/Le travail monumental que mon père a effectué, durant la totalité de sa vie, en faveur de la mémoire du cher Patrice Lumumba, beaucoup n’ont pas eu le courage ou l’intelligence de le faire…

Le Docteur Manya est né au Sankuru. Il a grandi là-bas. Il a vécu personnellement les évènements qu’il relate dans son étude sur le personnage historique qui est devenu un héros international et une fierté congolaise pour le monde entier. Animé d’un élan extraordinaire, il a même risqué sa vie pour dévoiler des vérités qui dérangeaient le gouvernement en place, au point de devoir rester “exilé” en Suisse. Il faut que vous compreniez que mon père s’est battu pour que son livre “Patrice Lumumba, le Sankuru et l’Afrique” puisse voir le jour, en 1985.

Il était menacé de mort par le régime de Mobutu et ses acolytes. Il était d’ailleurs très prudent vis-à-vis des personnes de sa communauté en Suisse, car certains étaient les alliés, infiltrés, du président qui a du sang de notre cher Patrice dans les mains.

De par son excellence et la rigueur de ses travaux, mon père a eu, bien entendu, des contacts en haut lieu, notamment avec les personnes directement concernées par son travail, mais la plupart se sont sentis diminués par les vérités tranchantes qu’il dévoilait. Je vous laisse comprendre la suite de l’histoire…

4. Pourquoi insistez-vous sur la province de Sankuru? Êtes – vous « régionaliste » ? ou encore votre ouvrage est un appel à l’auto détermination de la province d’origine de Lumumba?

CM/Je suis restée fidèle au titre que mon père, le spécialiste de la question, a donné à ses travaux sur l’illustre personnage qu’est notre héros national. Vous découvrirez, en lisant l’oeuvre, que ce choix est justifié. J’ai hâte de nourrir mes lecteurs chanceux de tout ce que le livre va apporter de nouveau et d’essentiel en la matière, car la question que vous posez revient souvent dans les interviews. Donc mon père a touché juste dans son orientation… Je ne vous en dis pas plus. L’effet de surprise sera total.

Pour figurer parmi les premiers lecteurs de cet ouvrage exceptionnel, les internautes ont encore la possibilité de pré-commander le livre dans ma boutique en ligne haut de gamme. Je conseille vivement cette action, car la demande est forte.

5. Madame Cécile Manya, vous êtes helvète (suisse) d’origine congolaise. Quel est votre avis en tant qu’écrivain sur le grand débat de « double nationalité » en Afrique notamment les débats respectifs autour de la « Congolité » en République démocratique du Congo, votre pays d’origine?

CM/Je soutiens toute action visant à “bouter” l’ennemi hors des frontières de notre cher pays. Le jour arrivera où il faudra aborder la question de la religion, qui est l’ennemie de l’unité entre les Congolais, et entre les Africains en général. Ce jour viendra. Par mes travaux, j’apporte ma contribution dans ce sens.

 CM/Mon message est celui de l’unité entre tous les Congolais, puis tous les Africains entre eux, afin de chasser une fois pour tous les blancs de nos frontières en faisant en sorte qu’ils parent avec tout ce qu’il a apporté de nocif et de destructeur pour soumettre et diviser mon cher peuple ( la religion, ses concepts eurocentrés, sa vision limitée du monde qui entre en opposition avec l’expression de la grandeur et de l’excellence de l’histoire, dès ses origines, de l’être mélaniné ).

 Propos recueillis par Serge Egola Angbakodolo(angbakodolo@congovirtuel.com)

https://www.cecile-manya.com/

Related posts

Leave a Comment