TOUT SAVOIR SUR ANNALENA BAERBOCK, L’ÉCOLOGISTE QUI POURRAIT SUCCÉDER À ANGELA MERKEL

Pour sa famille politique, les écologistes, Annalena Baerbock représente l’espoir d’accéder à la chancellerie en Allemagne. Lundi 19 avril, le comité exécutif du parti l’a choisie comme chef de file pour les élections législatives, prévues le 26 septembre. Plebiscités dans les sondages, les Verts talonnent les conservateurs qui se déchirent sur la succession d’Angela Merkel.

«SORTIE DE NULLE PART»

Quand il parle d’Annalena Baerbock, Joschka Fischer, ancien ministre allemand des Affaires étrangères (1998-2005) et figure tutélaire des Verts, indique que, pour lui, elle est «quasiment sortie de nulle part».

Agée de 40 ans, celle qui est députée au Bundestag depuis près de huit ans, élue dans une circonscription de Brandebourg, a pris sa carte du parti en 2005. Sans expérience ministérielle, même au niveau régional, Annalena Baerbock a pourtant su se rendre indispensable au sein du parti, jusqu’à en prendre les rênes au côté du charismatique Robert Habeck.

Ce dernier a longtemps été considéré comme favori pour la chancellerie, jusqu’à ce que sa partenaire fasse connaître ses ambitions, juste avant Noël. Lors de leur réélection conjointe à la tête des Verts en 2019, elle l’avait déjà devancé avec un score de 97,1% contre 90,4%. Le meilleur résultat jamais enregistré par un dirigeant écologiste.

UN BAGAGE DE JURISTE

Le profil atypique d’Annalena Baerbock peut parfois s’avérer être une force. Juriste spécialiste de droit international, elle est notamment connue pour sa rigueur et son application dans le traitement de ses dossiers. Elle a notamment travaillé sur la sortie du charbon dans la région du Brandebourg et sur le financement de l’Otan.

Originaire de Basse-Saxe, dans le nord-ouest du pays, la quadragénaire se destinait au journalisme, avant de changer de projet après un stage auprès d’un député européen écologiste.

UNE ANCIENNE SPORTIVE DE HAUT NIVEAU

Avant de s’illustrer en politique, Annalena Baerbock en faisait autant sur un trampoline. Elle a notamment été triple médaille de bronze aux championnats d’Allemagne de cette discipline.

Dans un documentaire diffusé par la chaîne publique NDR, l’élue rapproche d’ailleurs la pratique du trampoline de celle de la politique. Selon elle, «il faut être vraiment courageuse» dans ces deux domaines, puisqu’«à chaque nouvelle figure qu’on apprend, on ne sait pas si on va atterrir sur la tête ou sur les pieds».

L’écologiste, qui pratique également le football, a déserté les compétitions de trampoline après avoir souffert de différentes blessures chroniques.

UNE ÉLUE ET UNE FEMME ENGAGÉE

En tant que députée écologiste, Annalena Baerbock milite pour une «prosperité respectueuse du climat». Sensible à la situation en Syrie, elle a également parrainé financièrement un réfugié syrien qui, depuis, a pu obtenir un visa pour rester en Allemagne.

Par ailleurs mère de deux petites-filles, l’élue s’est exprimée, en connaissance de cause, sur les difficultés rencontrées par les parents durant la pandémie pour concilier télétravail et enseignement à la maison. Pour cela, elle n’a pas hésité à souligner l’insuffisance des décisions gouvernementales en la matière.

CNEWS

Related posts

Leave a Comment