Bonjour, nous sommes le 27/06/2019 et il est 00 h 17.

Breaking News

Marcel Ntsourou

MARCEL NTSOUROU L’ENNEMI PUBLIC N°1 PRÉSENTÉ À LA PRESSE CET APRÈS-MIDI

-La justice congolaise est en marche pour statuer sur le cas de Marcel Ntsourou arrêté le 16 septembre à Brazzaville après avoir résisté à l’assaut de l’armée contre son domicile. Cette présentation à la presse est une pratique courante dans la police congolaise, souvent mise en exergue lorsqu’il s’agit de présenter des malfaiteurs au grand public.
André Oko Ngakala le procureur général de Brazzaville qui a organisé cette présentation de l’ennemi public N°1 à la presse a voulu couper court aux rumeurs incessantes sur la mort de Marcel Ntsourou après son arrestation.
« C’est pour mettre un terme définitivement aux spéculations de toute sorte, aux rumeurs fantaisistes, à la manipulation de l’opinion entretenue par certains organes de presse», a déclaré le procureur général.
Marcel Ntsourou détenu dans une cellule à la DGST paraissait visiblement en bonne santé, les traits tirés, le regard fuyant. .Aucune interview n’a été autorisée. Assis dans un fauteuil devant un bureau, Marcel Ntsourou portait un pantalon et une chemise en jean bleu, les mains menottées en arrière permettant peu de mouvements.
En attendant les conclusions de la perquisition qui a eu lieu à son domicile dévasté, et de l’enquête en cours, Marcel Ntsourou devrait au terme de sa garde à vue de 72h se voir signifier une mise en examen pour détention d’armes de guerre et entretien d’une milice. Il en court plusieurs années de prison.

Article publié le 19 décembre par Ziana