Ebola, Covid-19 : Jean-Jacques Muyembe-Tamfum, « le chasseur » de virus en RDC

Muyembe docteur

Le virologue congolais, Jean-Jacques Muyembe-Tamfum, peu connu du grand public, figure sur la liste du magazine américain Time des 100 personnalités les plus influentes de 2020. Son bref portrait est signé par un autre médecin congolais, le Dr Mukwege, prix Nobel de la Paix. Il le présente comme un « trésor pour le monde ». Retour sur le parcours du professeur Muyembe qui a mené toute sa carrière en République démocratique du Congo.

Un chercheur de terrain

A 78 ans, Jean-Jacques Muyembe-Tamfum a consacré plus de la moitié de sa vie aux épidémies. Après des études à Kinshasa, le jeune médecin congolais, fils d’agriculteurs, se spécialise en virologie à l’université de Louvin en Belgique et fait ses premières recherches sur des souris, en laboratoire.

De retour au pays dans les années 70, c’est une autre carrière qui s’annonce à lui. Ici, pas de laboratoire ni d’animaux, mais des épidémies qui se succèdent : choléra, méningite et puis une maladie « mystérieuse » qui frappe le village isolé de Yambuku dans le Nord en 1976. Le Dr Muyembe est en contact direct avec le virus et ses victimes. 

Nous travaillions à mains nues, nous n’avions pas de vêtements de protection. (…) Si je ne m’étais pas lavé les mains, je serais mortPr Jean-Jacques Muyembe-Tamfum, co-découvreur d’Eboladans le Bulletin de l’OMS en décembre 2018

La découverte d’Ebola

Pour comprendre ce qu’il se passe, le Dr Muyembe multiplie les prélèvements sans grand succès. Il rentre alors en urgence dans la capitale de la RDC Kinshasa, accompagné d’une infirmière belge fièvreuse. Il envoie dans une glacière de fortune un échantillon sanguin de la religieuse malade à l’Institut de médecine tropicale d’Anvers en Belgique, où travaillait le Dr Peter Piot. C’est ainsi que le chercheur belge a isolé pour la première fois le virus baptisé Ebola, du nom de la rivière proche du village où est apparue la maladie.

Depuis, les épidémies d’Ebola ont rythmé la vie du virologue congolais, « pionnier de nouvelles techniques de confinement du virus dévastateur », comme le souligne le Dr Mukwege qui salue son dévouement et sa persévérance.

Le Dr Muyembe donne de l’espoir aux plus vulnérables. Il fait partie des hommes exceptionnels qui font progresser la science et font vraiment une différenceDenis Mukwege, gynécologue congolais et prix Nobel de la Paixau Time magazine

D’un virus à l’autre

En 2020, en plus d’Ebola, le Dr Muyembe est appelé à mener la riposte contre le Covid-19 qui frappe son pays comme le reste du monde. Fort de sa longue expérience de terrain, le virologue mise sur la détection précoce, l’information de proximité et l’engagement communautaire, comme il le précise dans une interview à la Banque mondiale. Plus question pour lui de laisser un virus décimer un village entier. Le Dr Muyembe lutte avant tout contre la désinformation, la peur et la méfiance du public.

Mais la transparence a parfois ses limites. Ses propos en faveur d’essais cliniques au Congo d’un vaccin contre le Covid-19 sèment le trouble. Le professeur Muyembe refuse toute polémique et se consacre à l’essentiel : surmonter Ebola et le Covid-19. Lauréat de plusieurs prix internationaux (Prix Mérieux en France, Prix Hideyo Noguchi au Japon), le virologue congolais a passé toute sa carrière en RDC. 

Il plaide pour l’équipement des laboratoires et des centres de recherches en Afrique pour arrêter le danger à temps.

Francetvinfo

Related posts

Leave a Comment