RDC: le président Tshisekedi a autorisé la Cour pénale internationale à arrêter Joseph Kabila ? La CPI dément

Des publications Facebook partagées des milliers de fois depuis 36 heures affirment que l’actuel président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, a rencontré des « agents » de la Cour pénale internationale (CPI) pour autoriser l’arrestation de son prédécesseur Joseph Kabila, avec qui il gouverne en coalition. La CPI a catégoriquement démenti toute rencontre avec le chef d’Etat, ainsi que l’existence d’un mandat d’arrêt contre Joseph Kabila.  « Félix Tshisekedi vient de rencontrer les agents de la CPI maintenant à Bruxelles pour apposer sa signature pour l’arrestation de Joseph Kabila », alerte l’auteur d’une…

Read More

LE CYCLE DE LA KLEPTOCRATIE : UNE AFFAIRE D’ÉTAT CONGOLAISE, TROISIÈME PARTIE

christel Sasou Nguesso

Le mois dernier, de nouvelles allégations sont survenues sur les biens mal acquis de la famille présidentielle congolaise. A Miami, des procureurs fédéraux américains ont pris des dispositions en vue de saisir le penthouse de Denis Christel Sassou-Nguesso, fils du président de la République du Congo, député et ancienne figure puissante de la société pétrolière nationale SNPC.  La plainte des procureurs américains, consultée par Global Witness, vient s’ajouter à un ensemble de documents qui ne cesse de s’étoffer sur les abus de pouvoir perpétré par le clan Sassou-Nguesso. La nouvelle tombe alors…

Read More

PORT DE BANANA: LE FCC DE KABILA “A SABOTÉ “LES NÉGOCIATIONS DE FELIX TSHISEKEDI AVEC DP WORLD

Inlukamba

L’existence d’une équipe de négociation parallèle avec l’émirati DP irrite Felix Tshisekedi.Sans en avertir le chef de l’Etat, le gouvernement de Sylvestre Ilunga a donné son aval à l’émirati DP World pour prolonger le contrat sur le port de Banana. Occupée depuis plusieurs mois à renégocier les modalités du contrat passé avec DP World en vue de la construction du premier port en eau profonde de la RDC, à Banana, la présidence congolaise vient de voir ses efforts réduits à néant par la formation politique de l’ex-président Joseph Kabila, le…

Read More

RDC: des incursions d’au moins six armées étrangères depuis le début de l’année 2020

Politiques, activistes, ONG et centres de recherches diffusent presque tous les jours des informations relatives à des incursions aux frontières de la RDC. Depuis le début de l’année, au moins six armées ont été signalées sur le sol congolais. Le président Tshisekedi a préconisé la mise en place d’un état-major régional l’an dernier et le gouvernement congolais l’évoque très peu publiquement. L’heure est à la diplomatie. La première armée régulièrement signalée, c’est l’armée rwandaise. Une présence démentie par le président Paul Kagame. En avril dernier, la RDC a protesté contre l’installation…

Read More

Victor Kasongo Shomary, ex -ministre de Kabila rachète le gisement d’or de NAMOYA dans le Maniema

Shomka Resources, société qui vient de racheter la mine d’or congolaise de Namoya au canadien Banro, est dirigée par Victor Kasongo Shomary, homme d’affaires et vice-ministre durant la présidence de Joseph Kabila. Après environ quatre mois de négociations, la société canadienne Banro Corp est arrivée à l’accord qu’elle convoitait tant : la vente de sa mine d’or de Namoya, dans le Maniema, à l’est de la RDC. Le site fait l’objet de violences de la part de milices et de riverains depuis plusieurs années, ce qui a longtemps gêné la…

Read More

Vers un «accord à l’amiable» entre la RDC et DIG OIL au sujet du paiement de 619 millions $

Arbitrage à 619 millions $ : qui pour discuter avec Dig Oil d’une solution à l’amiable avec « des nouvelles explorations et avantages fiscaux ? L’étau se resserre sur l’État Congolais pour le contraindre à se plier à la décision arbitrale de 2018 l’ayant condamné pour avoir ostensiblement tardé à accorder certains blocs de la Cuvette centrale à la compagnie sud-africaine Dig Oil. Le dossier a traîné tout au long de la présidence de Joseph Kabila et a explosé lors des derniers mois de son règne en 2018 : la RDC…

Read More

Real-Barça : le classement de la Liga sans la VAR

Sans la VAR, le classement de la Liga serait-il différent comme le prétendent régulièrement les Barcelonais ces dernières semaines ? «La VAR n’est pas à la hauteur. C’est peu équitable depuis la reprise après le Covid et ça se répercute sur les résultats. Ça semble toujours favoriser une seule équipe.» Josep Maria Bartomeu n’a pas mâché ses mots à l’issue de la belle victoire du Barça, dimanche, sur la pelouse de Villarreal (1-4). «C’est vrai qu’il y a eu beaucoup de matches lors desquels la VAR a toujours favorisé la même équipe. Le VAR…

Read More

ONU: La Chine adhère au Traité sur le commerce des armes

Le Traité, adopté en 2013 par l’ONU, prévoit que les signataires évaluent si les armes vendues vont notamment servir à des criminels ou à violer les droits de l’Homme. La décision est importante car elle concerne pas moins que le deuxième fabricant d’armes de la planète. La Chine est devenue lundi signataire du Traité sur le commerce des armes (TCA), qui compte désormais 107 Etats. Ne pas violer les embargos Cette adhésion « illustre la détermination et la sincérité de la Chine à maintenir un régime international de maîtrise des armements, à soutenir le…

Read More

Belgique: Que vient-il faire? Fait de chair et de sang, +Fatshi+ en « séjour privé »

Le président congolais Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo est arrivé dimanche à Bruxelles où il effectue un « séjour privé » au moment où la coalition au pouvoir en République démocratique du Congo (RDC) connaît de fortes tensions, a-t-on appris lundi de sources concordantes. « Quoique privée, la visite du chef de l’Etat congolais en Belgique va susciter au moins une question: Que vient-il faire? Fait de chair et de sang, +Fatshi+ (le surnom de M. Tshisekedi) est et reste un être humain. Il ne manquera pas de profiter de ce déplacement pour faire…

Read More

Le Congo brade ses richesses naturelles

En République démocratique du Congo, l’avènement au pouvoir de Félix Tshisekedi, début 2019, n’a pas mis fin à la vente au rabais des mines qui pourraient assurer la prospérité du pays. Joseph Kabila, président de 2001 à 2018, a été maintes fois dénoncé pour avoir laissé mettre à l’encan des ressources naturelles en République démocratique du Congo (RDC). En témoignait l’attribution, en 2018, à deux sociétés sud-africaines, de blocs pétroliers, empiétant sur le Parc national de la Salonga. Sanctuaire des singes bonobos, il figure au patrimoine mondial de l’Humanité de l’Unesco. Le Canada, la…

Read More