Joel monefong et félix tshisekedi

Le Camerounais Joël Daniel Monefong (à gauche sur la photo) a dévoilé, le 21 novembre dernier, son rôle dans le projet de construction du port en eau profonde de Banana en République démocratique du Congo (RDC).

« Toute ma gratitude à S.E. Félix Tshisekedi pour l’audience de compte-rendu de notre mission de conseil à la RDC dans le cadre du projet du port en eau profonde de Banana », a-t-il écrit. Il précise qu’il est conseiller financier dans le cadre dudit projet. Sans plus de détails.

L’information sur l’implication de M. Monefong est rendue publique quelques semaines après le conseil de ministre, tenu le 18 septembre dernier à Kinshasa, où le projet était à l’ordre du jour. Ce jour-là, le président congolais a relevé qu’il y a « des divergences profondes au niveau de la partie congolaise, non seulement sur la stratégie de négociation et d’implémentation de ce projet vis-à-vis du partenaire privé, mais également sur le modus operandi pour y arriver. »

Le financier camerounais à la tête du cabinet « Contacturer », diplômé en finance et management à l’Université du Québec à Montréal. Il a été conseiller technique numéro 1 au port autonome de Kribi, dans la région du Sud du Cameroun.

Le projet du port de Banana se situe à l’embouchure du fleuve Congo. La phase 1 de ce projet prévoit de construire un quai de 600 mètres et 25 hectares d’espace de stockage pour un coût de 350 millions $ (192,9 milliards de FCFA).

Investir au Cameroun

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.