Qatar 2022: le gouverneur Kyabula, Youssouf Mulumbu et le président a.i de la FECOFA humiliés au stade T.P Mazembe !

Ce jeudi 02 septembre 2021, en marge du match RDC/Tanzanie pour la qualification à la Coupe du monde Qatar 2022, plusieurs scènes cocasses ont attiré l’attention du public sportif. Dans le lot, l’actuel gouverneur du Haut-Katanga, et président du football club Lupopo, Jacques Kyabula Katwe; l’ancien capitaine des Léopards et sociétaire du FC Lupopo, ainsi que le président ad intérim de la Fédération congolaise de football (FECOFA), se sont vus publiquement refusés l’accès dans les installations du stade T.P Mazembe de Kamalondo. Une humiliation face à la population qui guettait dehors, car le match ayant été décrété à huis-clos.

Ancien capitaine des Léopards, Youssouf Mulumbu a fait plusieurs tours autour du stade, pour trouver un moyen d’y entrer, mais sans succès !

Témoin de ce triste événement, l’ancien entraîneur de Mazembe, Pamphile Mihayo, a même proposé que Mulumbu prenne sa place parmi les privilégiés devant assister au match, malheureusement la demande a été formellement rejetée. Quelques personnes ont monté un stratagème pour faire entrer clandestinement, au stade, le nouveau sociétaire du FC Lupopo à travers un véhicule, toujours un coup d’épée dans l’eau.

Finalement, le joueur a pris, malgré lui, la décision de tout abandonner et de se retirer, tout transpirant, à cause des tours effectués autour du stade.

Comme son joueur, le gouverneur de la province du Haut-Katanga, Jacques Kyabula Katwe, a trouvé les grilles fermées, à son arrivée, l’empêchant donc d’entrer au stade. Personne pour les ouvrir.

Finalement, ce sont ses propres policiers qui ont pris l’option d’escalader les murs du stade, puis de forcer, de l’intérieur, les cadenas, afin de laisser accéder leur chef dans le stade.

Comme si cela ne suffisait pas, le président intérimaire de la FECOFA a aussi, à son tour, sué à grosses gouttes pour accéder au stade. Inconnu des stadiers, l’homme s’est époumoné à expliquer, avec toute énergie, qui il était afin qu’on le laisse entrer. Après moultes explications, il a pu finalement entrer, tout en étant fortement fâché.

Plusieurs observateurs n’arrivent pas à comprendre que des officiels, pas les moindres, soient interdits d’accéder au stade !

Témoin de toutes ces scènes, un journaliste en provenance de Kinshasa a déclaré à CONGOPROFOND.NET: “L’organisation de ce match était nulle; même si nous sommes adversaires politiques, mais nous ne devons pas arriver jusque-là. Les limites du supportable ont été dépassées ! L’adversité politique a transcendé les limites du supportable, pour pénétrer le monde sportif, surtout celui de football qui devrait réunir mentalement tous  les Congolais pour une cause noble: la victoire des Léopards !”.

Gédéon ELONGA Béni/CONGOPROFOND.NET

Related posts

Leave a Comment