Selon les informations livrées par des sources concordantes, le président du FC Renaissance du Congo a déposé sa démission ce lundi pour des raisons de convenance personnelle.

Le président du Football club Renaissance, Willy Mandala, vient de déposer sa démission, deux mois seulement après son élection en remplacement de Pascal Mukuna.

Selon diverses sources, c’est pour des « raisons de convenances personnelles » que cet homme d’affaires a jeté l’éponge.

Son arrivée à la tête de Renaissance du Congo avait suscité de l’espoir de voir ce club décoller enfin après des moments difficiles. Mais le début de saison des Orange est catastrophique : trois petits points en cinq rencontres jouées, sans la moindre victoire.

Né des entrailles du DC Motema Pembe en 2014, le FC Renaissance du Congo avait le vent en poupe en ses débuts, drainant à chaque rencontre une grande foule. Ils ont même joué deux ans plus tard la Coupe de la Confédération. Depuis, l’euphorie a laissé place à des crises internes de gestion qui n’ont fait qu’enfoncer cette équipe qui avait la prétention de rivaliser avec les deux autres grands de la capitale : DCMP et V. Club.

Socrate Nsimba/Digital

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.