RDC-Beni: Le sang des 2000 soldats Fardc tués aux combats réclame justice

Jamil_Mukulu et Joseph Kabila

Porte-parole du gouverneur militaire du Nord-Kivu, le général de brigade Sylvain Ekenge a annoncé, vendredi 6 août, ce bilan macabre. La mémoire collective étant réputée oublieuse, l’opinion congolaise semble perdre de vue que les premières tueries ont commencé dans le Territoire de Beni, province du Nord Kivu, au mois d’octobre 2014 soit quatre années – ou plus précisément, 51 mois – avant la passation de pouvoir entre « Joseph Kabila » et son successeur Felix Tshisekedi. Les tueries qui se déroulent dans cette partie du pays depuis bientôt sept ans semblent avoir…

Read More