Éthiopie: l’OMS, trafiquant d’armes d’Israël?

tigrée guerre

En Éthiopie, alors que l’armée nationale continue ses avancées dans la sécurisation de la région du Tigré, un fait assez surprenant vient quand même s’afficher sur la toile. L’armée éthiopienne a accusé le directeur général de l’OMS (Organisation mondiale de la Santé), Tedros Adhanom Ghebreyesus, d’être le parrain de la guerre au Tigré. Ghebreyesus est un ancien ministre de la Santé 2005-2012, puis des Affaires étrangères 2012-2016. C’est un dirigeant du Front de libération du peuple du Tigré (FLPT). Le FLPT a relancé la rébellion, le 4 novembre 2020. L’armée éthiopienne s’est…

Read More

l’attaque d’un bus fait 34 morts dans l’ouest de l’Éthiopie

bus_addis-abeba

Des hommes armés ont tué au moins 34 personnes lors de l’attaque « effroyable » d’un bus, dans la région de Benishangul-Gumuz, dans l’ouest de l’Ethiopie, théâtre de récentes violences meurtrières contre des civils, a rapporté dimanche l’organisme national chargé des droits humains. « Le nombre estimé de victimes (décédées), actuellement de 34, va probablement augmenter », a indiqué dans un communiqué la Commission éthiopienne des droits humains (EHRC), institution publique indépendante qui fait aussi état d’autres attaques dans la région durant la nuit de samedi à dimanche. Il n’y aucun lien établi entre…

Read More

Des hommes armés massacrent une trentaine de civils en Ethiopie

Des hommes armés ont tué plus de 30 personnes dans la zone de Metakal, dans la région de Benishangul-Gumuz en Ethiopie, a déclaré jeudi un haut responsable de l’opposition. « Des fermiers et des membres de leurs familles ont été kidnappés et amenés dans une école primaire de la région où ils ont été menottés et abattus un par un », a déclaré Desalegn Chane, un membre important du nouveau parti politique, le Mouvement national d’Amhara (NAMA). Benishangul-Gumuz est une région frontalière du Soudan. Ce massacre constitue le dernier casse-tête en matière…

Read More