RDC: Moïse Ekanga, Sénateur et chef du programme sino-congolais ne s’inquiète pas pour son cumul de mandats

Moïse Ekanga

Malgré l’insistance des organisations de la société civile pour faire admettre l’incompatibilité des fonctions de sénateur et de secrétaire exécutif du bureau supervisant le programme RDC-Chine de l’influent Moïse Ekanga, celui-ci devrait pouvoir continuer à les exercer toutes les deux. Le programme sino-congolais étant un projet spécial à durée déterminée dont les chefs sont nommés par le président de la République, il est possible d’en être le directeur tout en détenant un mandat électif, selon les autorités de RDC. Ainsi, Moïse Ekanga, secrétaire exécutif du Bureau de coordination et de…

Read More

DOSSIER MINEMBWE : LE FCC EN PASSE DE SACRIFIER RUBERWA ?

Azarias ruberwa

La question de Minembwe, au-delà d’une installation controversée d’un bourgmestre, suscite des interrogatives et préoccupations légitimes qui appellent des réponses sans équivoques. La paix et la cohabitation pacifiques des communautés locales en dépendent », lâche Néhémie Mwilanya. L’option vient enfin d’être levée. Azarias Ruberwa Manywa, le ministre d’Etat en charge de Décentralisation et Réformes institutionnelles, sera bel et bien interpelé à l’Assemblée nationale. Ainsi en ont décidé les députés nationaux, réunis en plénière hier jeudi 15 octobre, pour examiner l’opportunité d’interpeller ce membre du Gouvernement, mis en cause dans l’affaire Minembwe.…

Read More

RDC: L’Assemblée nationale se dessaisit du dossier Malonda

Jeanine_Mabunda

L’épilogue politique de l’entérinement contesté de Ronsard Malonda à l’Assemblée nationale pour diriger la Centrale électorale est connu. Invitée de l’émission Top press sur la radio Top Congo, jeudi 17 septembre, Jeanine Mabunda a lâché du lest. Cela, même si elle s’est montrée réservée sur les détails dans cette affaire. La présidente de l’Assemblée nationale qui s’est recroquevillée sur « la compétence liée » de son institution dans le processus de désignation des membres de la Céni, a reconnu que la désignation de Malonda n’a pas fait l’unanimité. De ce fait, elle…

Read More

Sénat : Polémique autour de la présence de Kabila à la plénière inaugurale de la session de septembre

Kabila au sénat

Évènement dans l’événement, Joseph Kabila était, mardi 15 septembre, l’attraction au Palais du peuple. Ses faits et gestes ont été scrutés, voire immortalisés par les chasseurs d’images. Souriant, blagueur, il n’a parlé à aucun média. Il s’est néanmoins rendu disponible pour des photographies aux côtés du personnel du Sénat et des autres élus, notamment Modeste Bahati. Cette présence pour le moins inattendue de Joseph Kabila au Sénat alimente une vive polémique dans la classe politique. Comme le jour de la rentrée de classes, le Palais du palais a retrouvé son…

Read More

RDC: Kabange Numbi, le nouveau Nguz au Katanga !

Kabange_Numbi

On ne sait quelle mouche a piqué Félix Kabange Numbi, ministre honoraire de la Santé et Urbanisme, député national estampillé FCC (Front Commun pour le Congo), actuellement en séjour à Lubumbashi, dans la province du Haut-Katanga. Réagissant, dans un discours puant la haine tribalo-ethnique à ce qu’il considère comme des campagnes de dénigrement du gouverneur Jacques Kyabula menées par des inciviques originaires du Kasai, membres de l’ UDPS, et des propos injurieux que tiendraient publiquement ceux-ci à l’endroit de l’ancien Président de la République, Joseph Kabila, il leur a sèchement…

Read More

RDC: Prof Nyabirungu : mauvais lanceur d’alertes pour le FCC

prof nyabirungu

Sur des notes de «violation intentionnelle de la Constitution par le Président de la République suite à ses ordonnances du 17 juillet nommant, notamment deux anciens juges de la Cour Constitutionnelle à la Cour de Cassation, le Prof Raphaël Nyabirungu a embouché très fort sa trompette. C’était au cours d’une conférence de presse qu’il a tenue mardi 08 septembre à Kinshasa. Ce pénaliste à la retraite prévient un chaos et demande, par conséquent, au chef de l’Etat de rapporter lesdites ordonnances et au Parlement de se prononcer là-dessus. Il internationalise…

Read More

RDC, Elections: deux nouvelles cartouches du FCC

ngoyi_kasanji

Si le député Ngoy Kasanji revient à la tenue de la Présidentielle au suffrage indirect, le Pr Nyabirungu s’accroche à une thèse de violation de la Constitution par le Chef de l’Etat dans ses ordonnances du 17 juillet! Le FCC (Front Commun pour le Congo) ne désarme pas, et jure pour la récupération, à tout prix, du pouvoir au sommet de l’Etat, perdu lors de la dernière présidentielle, qui fait partie des scrutins combinés, avec les législatives nationales et provinciales, tenus le 30 décembre 2018. C’est ainsi qu’il ne cesse…

Read More

Immunité diplomatique accordée à Joseph Kabila et à cinq membres de son entourage par le juge fédéral Américain Amy Berman Jackson

kabila fammily vote

Malgré les sanctions américaines, Kabila et son entourage décrochent l’immunité diplomatique Alors qu’il a criblé de sanctions l’entourage proche de Joseph Kabila, le département d’Etat américain a soufflé le chaud et le froid sur une procédure judiciaire qui vise personnellement l’ex-chef de l’Etat congolais. C’est une épée de Damoclès suspendue depuis 2018 sur la tête de l’ex-président congolais et qui pourrait lui coûter plus de 500 000 dollars. L’affaire vient de connaître un nouveau rebondissement avec une décision fin juin du juge fédéral Amy Berman Jackson, membre de la cour…

Read More

RDC: une plainte déposée contre Emmanuel Shadary pour des exactions présumées

Une plainte vise des militaires pour le massacre de la population fin mars 2017 dans la commune de Nganza dans le Kasaï central. Elle a été déposée lundi 3 août au parquet militaire du Kasaï central par un collectif d’avocats affirmant représenter 600 victimes des exactions présumées de l’armée. Au total, onze accusés. Parmi ces derniers, il n’y a qu’un seul civil : l’ancien vice-Premier ministre de l’Intérieur et candidat malheureux à la dernière présidentielle, Emmanuel Ramazani Shadary. Pour lui, c’est un montage. Avec l’ancien ministre, les généraux Asumani et Mputela…

Read More

RDC : marche du 23 juillet, le FCC recrute et motive des figurants

logo FCC

Officiellement reporté au motif sécuritaire lié au risque d’infiltration des partisans de l’opposition dont certains combattants pro – UDPS en vue de semer la confusion et au respect du mot d’ordre gouvernemental lié au risque de la propagation du COVID-19 durant la marche,  le Front Commun pour le Congo avait visiblement d’autres soucis à se faire ; sa capacité à mobiliser à l’instar d’autres formations politiques serait la cause principale du report, d’où son recourt  à sa vielle  stratégie consistant à payer des jeunes pour gonfler le nombre. Plusieurs fois reportée,…

Read More