Dialogue entre l’UE et les Congolais fin septembre

L’Union Européenne envisage d’organiser, à la fin de ce mois de septembre en cours, un « Dialogue » entre elle et les Congolais, toutes tendances confondues. Ce forum devrait permettre aux participants d’échanger autour des questions sécuritaires, politiques, économiques, sociales et autres.

         C’est l’essentiel du message délivré à la presse par le Représentant de l’Union Européenne en République Démocratique du Congo, l’ambassadeur Jean-Marc Chataigner, au sortir de l’audience lui accordée hier lundi 13 septembre 2013 par le Président du Sénat, Modeste Bahati Lukwebo. Entre autres engagements que le diplomate a tenu à réaffirmer au numéro un de la chambre haute du Parlement et, à travers lui, à l’ensemble du peuple congolais, c’est celui de l’accompagnement, par l’Union Européenne, du gouvernement congolais dans le processus de pacification de la partie Est du pays. Jean –Marc Chataigner a, à cette occasion, fait part du soutien total de l’UE au processus DDRCS (Désarmement, Démobilisation, Réinsertion Communautaire et Sociale), la nouvelle variante du DDR (Désarmement, Démobilisation, Réinsertion) d’anciens miliciens et combattants des groupes armés, lesquel a largement montré ses limites.

         A en croire le Représentant de l’UE, cette dernière est déterminée à accompagner les Congolais aussi bien dans les efforts de recherche d’une paix durable dans la partie Est, que dans le processus électoral et les projets de développement. Le « Dialogue » de fin septembre n’a pas pour objectif la résolution d’une quelconque crise politique mais plutôt celui de mettre ensemble des délégués des institutions politiques, de la société civile, des partis et regroupements politiques, du monde des affaires afin qu’ils partagent leurs idées sur les diverses questions de l’heure concernant leur avenir commun.

Lephare

Leave a Comment