LA COCAÏNE LÉGALISÉE EN COLOMBIE ?

Un sénateur colombien veut faire passer une loi pour que la production de cocaïne, à des fins thérapeutiques, soit nationalisée, contrôlée et distribuée par le gouvernement.

Le projet de loi d’Ivan Marulanda est entre les mains du Congrès, a rapporté le site Vice. Il prévoit l’achat de toute la cocaïne produite en Colombie pour un coût annuel estimé à 680 millions de dollars (560 millions d’euros).

«La Colombie exporte 90% de la cocaïne dans le monde, environ 1.500 tonnes quittent le pays chaque année soit environ 200.000 hectares de terres cultivées de coca», a ajouté l’élu. Ce dernier pointe du doigt les effets nocifs d’une marchandise contrôlée par des groupes armées : «Nous sommes inondés de cocaïne, de morts et de violence. Nous avons perdu la souveraineté sur le territoire colombien au profit de la domination des mafias criminelles organisées».  closevolume_off

LE MANQUE DE COCAÏNE LÉGALE POUR RÉPONDRE À LA DEMANDE

Avec l’application de sa loi, l’État se chargerait de la distribution de la cocaïne, en tant que médicament, par le biais d’un programme de santé publique et non pour un usage récréatif. Les médecins seraient chargés d’évaluer si un patient a besoin de cocaïne pour soulager ses douleurs.

Le sénateur a précisé à Vice que la «consommation personnelle de la cocaïne est légale» en Colombie «en raison d’une décision de justice qui reconnaît la consommation personnelle comme un droit humain». Seulement, l’élu regrette que le pays n’ait pas de «cocaïne légale pour répondre à cette demande».

Pour lui, les potentiels patients se tournent actuellement vers les groupes armés pour s’en procurer. «De la cocaïne de mauvaise qualité, précise Ivan Marulanda. Elle est partout : dans nos écoles, dans les universités, dans les parcs et les bars. Dans tous ces espaces publics».

CNEWS

Related posts

Leave a Comment