Propos négationniste de Kagame: En quête d’un leadership congolais, F. Tshisekedi abaque

Lors de son interview sur France 24 du mardi 18 Mai, Paul Kagame a remis une fois de plus en cause les conclusions des experts des Nations Unies épinglant l’armée rwandaise au nombre des auteurs des crimes de guerre et crimes contre l’humanité en territoire congolais mais, bien plus, diabolisé le Docteur Denis Mukwege, Prix Nobel de la Paix 2018, l’accusant de soutenir ledit rapport sous la pression des manipulateurs hostiles à son pays.

Si plusieurs réactions ont été enregistrées du côté des congolais, de la classe politique en passant par la société civile et les mouvements citoyens, d’aucuns s’interrogent sur le silence du Président Congolais Félix Tshisekedi.

En effet, à l’instar d’un fin mathematicien, le Président Félix Tshisekedi soucieux de reconquérir le leadership Congolais dans la région du Grand Lacs, ne répondra sûrement pas sitôt aux propos négationniste de P. Kagame. L’homme à l’image de sa lutte victorieuse contre l’ogre FCC, ne fait que placer ses pions avant toute réplique à Kagame. Le contexte politique régional ne plaide pas encore en faveur de la RDC.

Félix Tshisekedi tient à l’honneur de son père dans son amour pour un Congo fort, cependant il est aussi conscient de la situation encore fragile de l’État Congolais.

Il est celui qui aime fortifier la défense avant toute attaque dont il faut sortir victorieuse. Paul Kagame en fin tacticien comprends également les forces et faiblesses du président Rdcien.

Les propos négationnistes du régime rwandais, de Vincent Karega à Paul Kagame n’effaceront en rien la réalité historique des massacres dans la partie Est du Congo.

BVR

Related posts

Leave a Comment