Les rebelles du M23 avec l’appui de l’armée rwandaise renforcent depuis le 15 janvier dernier leurs positions dans plusieurs zones qu’elles contrôlent. Dans le territoire de Nyiragongo à quelque kilomètre seulement de la ville de Goma, à Rugari centre et à Kibumba (position EAC/RF).  Ainsi, ont peu compté au moins 6 positions de RDF/M23 facilement identifiables.

Aux alentours de la ville de Goma, dans la chaîne de Virunga, plusieurs militaires de l’armée rwandaise ont été déployés depuis le début de cette semaine précisément dans les collines de Nyiragongo et Sabinyo.

La nuit de ce jeudi au vendredi 20 janvier, les RDF/M23 ont été également renforcés en masse à Ruhunda dans plusieurs sites dont : l’ancien marché de Kibumba, l’EP Jibu, l’EP Kibwe, Kato, Kabagana, Gikeri, Mugeri, Potage…Et vers Kalake Kalenga.

La ville de GOMA qui est la cible majeure du M23 regorge près de 1.200.000 habitants et plus de 230.000 déplacés venus principalement de Rutshuru et Kibumba.

Le dernier communiqué du Ministre des Affaires étrangères congolais Christophe Lutundula sur « les responsabilités constitutionnelles pour sauvegarder l’intégrité territoriale ainsi que la souveraineté de l’État congolais et assurer la sécurité de ses populations” et la réplique d’Alain Mukuralinda porte-parole adjoint du gouvernement rwandais fait craindre la reprise des hostilités entre les deux armées via pour le Rwanda le M23.

Aimé Mukanda Mbusa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *