Après avoir pris du temps pour la partie canalisation, l’heure de l’asphaltage est venue pour les routes en réhabilitation dans la ville de Kananga. Les chinois ont cessé de patauger suite à la pression de la population.

Tous les engins d’asphaltage étaient arrivés le dimanche dernier à Bilomba, une localité située à 50 km de Kananga et ils sont entrés dans la ville le lundi 8 novembre sous les applaudissement de la population.

Selon notre correspondant à Kananga, Matthieu Kabangu, toutes les routes seront asphaltées avant la fin de l’année en cours. Il précise que le Chef de l’État, Félix Tshisekedi, a également insisté sur la route de Kalamba Mbuji de la classer parmi les urgences, car elle mène à la frontière de la RDC avec l’Angola.

Mais, les Kasaïens regrettent la lenteur à laquelle les chinois exécutent ces travaux et souhaitaient les confier aux Égyptiens ou aux Japonais.

Selon le programme, les chinois vont réhabiliter 32 km de route pour la province du Kasaï Central.

Infocongo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.