Sama Lukonde planche sur un gouvernement resserré de cinquante ministres (AI)

Le premier ministre congolais Sama Lukonde Kyenge, qui vient de débuter des consultations en vue de former son futur gouvernement, étudie plusieurs propositions de nomenclatures. Parmi celles proposées au chef de l’Etat Félix Tshisekedi figure un gouvernement composé de quatre vice-premiers ministres, cinq ministres d’Etat, vingt-sept ministres, un ministre-délégué et douze vice-ministres, soit un total de cinquante membres. Ce serait seize de moins que le précédent gouvernement mené par Sylvestre Ilunga Ilunkamba jusqu’à sa démission le 29 janvier dernier.

Parmi les innovations majeures de cette nomenclature figure la création d’un ministre d’Etat auprès du président de la République, chargé des investissements, de la coopération économique et des grands projets. Placé sous la tutelle directe du président Félix Tshisekedi, celui-ci devrait notamment chapeauter la structuration du projet des méga-barrages Grand Inga, qui figure parmi les priorités majeures du mandat de l’actuel chef d’Etat congolais. 

S’il devait être confirmé, ce schéma de gouvernement fusionnerait certains ministères. Celui du commerce extérieur serait placé sous l’autorité du ministre d’Etat chargé de l’économie nationale, tandis que celui des droits humains serait rattaché à la justice.

Africa Intelligence

Related posts

Leave a Comment