UNE INDIENNE DE 19 ANS VIOLÉE ET ÉTRANGLÉE PAR 4 HOMMES ISSUS DE LA PLUS HAUTE CASTE

L’Inde est sous le choc. Une jeune femme de 19 ans a succombé à ses blessures mardi, deux semaines après avoir été violée et étranglée par plusieurs hommes.

Les faits se sont produits le 14 septembre dernier dans l’Uttar Pradesh, Etat du Nord de l’Inde. La victime, issue de la communauté défavorisée des Dalits, a été attaquée par quatre hommes, issus de la plus haute caste.

La jeune femme avait été retrouvée gisant dans une mare de sang, paralysée après avoir été blessée au cou et à la moelle épinière. Admise dans un hôpital local, elle avait finalement été transférée à New Delhi en raison de la gravité de ses blessures. Elle y est finalement décédée ce mardi.

Selon le chef de la police, citée par CNN, les quatre suspects ont été arrêtés et mis en examen pour viol et meurtre. Ils devraient également être poursuivis pour «crime contre les minorités».

Cette affaire sordide illustre la persistance du système de castes du pays, pourtant officiellement aboli en 1950. Les Dalits – autrefois appelés Intouchables – subissent toujours de graves discriminations. Selon les organisations de défendre des droits humains, cités par CNN, les femmes issues de cette communauté sont particulièrement touchées par les violences. Dans le même Etat, le mois dernier, une Dalit de 13 ans avait été violée et assassinée.

CNEWS

Related posts

Leave a Comment