Vers une reprise de la coopération militaire entre la Belgique et la RDC

Wilmès et Félix Tshisekedi à Kinshasa

La Première ministre belge Sophie Wilmès a envisagé jeudi la reprise de la coopération militaire son pays et la République démocratique du Congo.

C’était après une rencontre avec le Président congolais Félix Tshisekedi.

Début 2017, les autorités congolaises avaient suspendu leur coopération militaire avec la Belgique en raison des critiques de Bruxelles contre le régime de l’ancien président Joseph Kabila.

« La Belgique est attachée à développer des relations bilatérales fortes avec le Congo dans toutes ses composantes », a déclaré à la presse Mme Wilmès à la sortie d’un tête-à-tête avec le président Tshisekedi.

« Le partenariat belgo-congolais peut se développer sur plusieurs secteurs », a-t-elle ajouté, citant les domaines, militaire, économique, policier, du renseignement, de la coopération et de la justice.

Lire aussi : L’ICG met en garde contre une guerre par procuration dans l’est de la RDC

La visite de Mme Wilmès « est perçue comme un signal fort du retour de la coopération entre la RDC et la Belgique », a indiqué la présidence congolaise.

En visite officielle en Belgique en septembre, Felix Tshisekedi avait souhaité une reprise de la coopération militaire.

L’armée congolaise combat des dizaines de groupes armés dans plusieurs territoires de la région orientale (Nord-Kivu, Sud-Kivu et Ituri).

Ce vendredi, la Première ministre belge Sophie Wilmès se rend à Lubumbashi où le consulat de Belgique, fermé par le régime de l’ancien président Joseph Kabila, a rouvert sous Tshisekedi.

BBC

Related posts

Leave a Comment