« Air Tshisekedi »/Invité à Abou Dhabi : les voyages du président congolais inquiètent,  fera t- il le tour du monde à la recherche des capitaux?

Voyage_tshisekedi

C’est le énième voyage que Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo effectue depuis son investiture comme président de la RDC en janvier 2019. Ancien représentant  de l’UDPS au BENELUX chargé des affaires extérieures, Félix Tshisekedi reste bien dans sa logique diplomatique. Même si  jusqu’à présent, les résultats sont bien maigres.

Le président congolais poursuit ses voyages dans le Golfe, F. Tshisekedi bientôt à Abou Dhabi pour parler business avec MbZ après son voyage de Qatar en mars 2021.

Une frange partie de l’opinion nationale  estime que ses multiples voyages sont très coûteux pour le pays. Argument réfuté par ses partisans qui trouvent utiles ces  voyages.

De l’Allemagne récemment où il avait  participé au Compact with Africa sommet,  à Istanbul, en passant par Rome, Milan et Ankara, le Président de la République n’a ramené, que trois accords de coopération avec la Turquie.

Combien a coûté au trésor public, l’ensemble des voyages de Félix Tshisekedi ?

Dans l’ensemble, les missions de services et les titres de voyages ont coûté 15,7 millions USD au trésor public à fin mai 2019.

Durant ces six derniers mois de 2019, Félix Tshisekedi, avait effectué 17 voyages à l’étranger et 6 voyages à l’intérieur de la République démocratique du Congo.

Certains observateurs se posent la question de savoir : Comment est-ce possible qu’en trois ans de pouvoir, le chef de l’État n’a jamais visité toutes les provinces du pays ?

Invité à Abou Dhabi

Le président congolais Félix Tshisekedi devrait se rendre autour du 12 octobre à Abou Dhabi à l’invitation du prince héritier Mohamed bin Zayed al-Nahyan (MbZ). L’objectif sera de signer plusieurs mémorandums d’entente, notamment dans les secteurs extractifs. Les Emirats arabes unis ont envoyé la semaine dernière un jet privé Gulfstream 550 pour chercher les ministres congolais du pétrole Didier Budimbu et des mines Antoinette N’Samba Kalambayi afin qu’ils se rendent à Abou Dhabi, en vue de préparer la future visite de leur président.

Les Emirats arabes unis sont d’autant plus intéressés à nouer des liens avec la RDC que Tshisekedi s’est déjà rendu en mars au Qatar, l’ennemi juré d’Abou Dhabi. La délégation congolaise – pléthorique – à Doha était davantage constituée de conseillers : seule la ministre des affaires étrangères de l’époque, Marie Tumba Nzeza, avait fait le déplacement, le gouvernement sortant étant démissionnaire. Cette configuration avait empêché de rendre le séjour productif, se transformant davantage en une prise de contact avec l’émir Tamim ben Hamad al-Thani.

Selon le nouveau barème qui sera adopté début 2022 pour la prise en charge des voyages du Président de la RDC, Félix Tshisekedi Tshilombo touchera, au titre d’indemnités de mission, 960 euros/jour pour tout déplacement dans la zone Afrique et 860 euros/jour lors de tout déplacement en Europe, au titre d’indemnités de mission.

COCO KABWIKA

Related posts

Leave a Comment