LE COVID-19 AFFECTE LE PROCESSUS DE STABILISATION DE L ‘EST DE LA RDC

wuang_xia

L’épidémie de coronavirus a nui aux efforts déployés par la communauté internationale pour neutraliser les forces négatives dans l’est de la République démocratique du Congo. Huang Xia, envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la région des Grands Lacs, a déclaré que la pandémie avait interrompu les réunions de suivi prévues pour évaluer les progrès du désarmement des forces négatives dans l’est de la RD du Congo.

« La pandémie a également affecté deux événements majeurs, à savoir la Conférence sur l’investissement et le commerce dans les Grands Lacs initialement prévue à Kigali, au Rwanda, du 18 au 20 mars et le 10e Sommet du Mécanisme régional de surveillance qui devait se tenir à Kinshasa, en République démocratique du Congo, les 27 et 29 mars », a déclaré M. Xia.

Le représentant spécial, qui a informé le Conseil de sécurité des Nations-Unies le 22 avril, a déclaré qu’en dépit des progrès de la transition pacifique en RD du Congo et de l’accord de paix entre l’Ouganda et le Rwanda, la région fait toujours face à de nombreux défis de la part des rebelles rwandais, des FDLR et des forces démocratiques alliées. . «Le plus grand défi reste les activités des groupes armés, y compris dans l’exploitation illicite des ressources naturelles, ce qui diminue la confiance entre les pays de la région. L’insécurité qui en résulte causée par les groupes armés, en particulier dans l’est de la RD du Congo où les civils continuent de payer le prix le plus Fort, alimente également la crise humanitaire dans la région », a déclaré M. Xia.

Il a toutefois déclaré que le cessez-le-feu offert par les rebelles du M-23 est respecté, mais la pandémie a ralenti le processus de réhabilitation.

Il a ajouté que son bureau suivait de près les processus électoraux dans la région, en particulier au Burundi et en République centrafricaine, qui, selon lui, seront l’occasion de consolider les acquis démocratiques et la stabilité. Le Burundi tiendra ses élections générales début mai.

Pour Xia, il y a des questions clés sur lesquelles la sous-région doit se concentrer, telles que l’amélioration des relations entre les pays de la région, en particulier entre l’Ouganda et le Rwanda, et le Burundi et le Rwanda.

Fred Oluoch , The East African
Titrage et traduction de Inaba Swaziro

Related posts

Leave a Comment