Les Forces armées de la RDC (FARDC) ont récupéré, samedi 10 avril, la cité de Muheto, dans le territoire de Masisi (Nord-Kivu), après des accrochages avec des groupes armés qui se sont coalisés dans le Masisi, indique Radiookapi.net, qui cite le député provincial Olivier Safari.

En effet, les rebelles de la coalition Nyatura Abazungu et APCLS dirigés par le colonel autoproclamé Safari Kayinamura avaient pris le contrôle mercredi 07 avril de la grande agglomération de Muheto situé dans la chefferie de Bashali en territoire de Masisi.

Muheto, Mpati et Kirumbu, sont trois grands centres de négoce de la région qui avaient été occupés par la coalition APCLS-Nyatura et les rebelles rwandais des FDLR. Toutes ces agglomérations sont désormais reconquises par les FARDC.

L’effet yo-yo, redouté

M. Safari, élu de Masisi, dit se réjouir de cet exploit des FARDC. Mais il dit craindre que l’armée n’abandonne les sites récupérés, et que les rebelles en fuite, reviennent s’y installer :

« C’est ma fierté quand je vois les FARDC arriver encore à Muheto. Je pense qu’ils vont ramener la paix. Et je pense qu’ils vont rester [durablement]. Ils ne vont pas faire un aller-retour. Parce que, chaque fois, quand ils repoussent l’ennemi et qu’ils quittent, l’ennemi revient encore et récupère. Et, c’est la population qui devient victime ».

Pour sa part, le porte-parole des opérations Sokola 2, le major Ndjike Kaiko, précise que l’armée continue à consolider toutes ces positions : « pour dire à notre population que rien, rien alors ne peut freiner l’élan pris par les forces armées de la RDC, dans la traque contre ces détenteurs illégaux d’armes à feu ».

Infocongo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.