L’activiste des droits humains et coordonnateur de la nouvelle société civile congolaise en territoire de Beni au Nord-Kivu, monsieur Moïse Kiputulu a échappé à une attaque des hommes armés vêtus en tenue militaire et civile la journée du jeudi 20 janvier 2022 à Vuhovi dans le groupement Isale-Vuhovi en chefferie des Bashu dans le territoire de Beni.

Selon nos sources, c’est lorsque Moïse Kiputulu se rendait à l’hôpital général de référence de Vuhovi pour une visite qu’il a rencontré ces hommes qui l’on poursuivi voulant le maîtrisé. Ayant constaté cette situation, la cible de ces hommes a jugé mieux prendre le large en brousse. Pendant ce temps, c’est un autre groupe d’hommes armés qui venait d’investir sa résidence située toujours à Vuhovi. Jusqu’à la rédaction de cette information, personne n’est au courant de la destination de cet activiste des droits humains recherché depuis un certain moment.

Il faut noter que sont plusieurs activistes des droits humains de la chefferie des Bashu qui vivent ces derniers temps en clandestinité ; ces derniers sont recherchés d’un côté par les services de sécurité et de l’autre côté par des groupes rebelles qui pullulent dans cette chefferie.

KAKULE Sikwaya depuis Beni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.