RDC: CATL prend une participation dans la mine de cobalt China Moly pour 137,5 millions de dollars

CATL Tower

Le fabricant chinois de batteries Contemporary Amperex Technology Co Ltd (CATL) a annoncé  que sa filiale prendrait une participation dans la mine de cuivre-cobalt Kisanfu de China Molybdenum Co en République démocratique du Congo (RDC) pour 137,5 millions de dollars.

Cet investissement donne à CATL l’accès à l’une des plus grandes sources non développées de cobalt au monde, un ingrédient des batteries de véhicules électriques (VE). Les prix du cobalt ont augmenté de plus de 50% cette année en raison de la demande croissante de véhicules électriques et des craintes d’une compression de l’offre.

Dans le cadre d’un accord de partenariat stratégique, Ningbo Brunp CATL New Energy Co prendra 25% de l’unité Moly KFM Holding Limited, qui détient 95% de la mine de Kisanfu, a indiqué CATL dans un communiqué. CATL a déjà investi dans des sociétés qui exploitent d’autres métaux de batterie tels que le lithium et le nickel afin de sécuriser l’approvisionnement.

Moly, qui a acheté sa participation dans Kisanfu en décembre 2020, a déclaré dans une déclaration distincte que CATL et lui-même «financeront le capex du projet proportionnellement à leur participation dans KFM pour construire conjointement un producteur de cuivre et de cobalt de classe mondiale».

Moly conservera 75% de KFM et la production future sera également divisée 75:25.

Ce partenariat permet à Moly de devenir «un fournisseur à long terme de cobalt pour le plus grand fabricant de batteries de puissance au monde», a-t-il ajouté.

Kisanfu, situé près de la mine géante de cuivre-cobalt Tenke Fungurume de Moly en RDC, le plus grand pays producteur de cobalt au monde, contient environ 3,1 millions de tonnes de cobalt métallique ainsi que 6,2 millions de tonnes de cuivre.

Le gouvernement de la RDC détient une participation de 5%, ce qui signifie que la participation réelle de Moly dans Kisanfu sera de 71,25% et celle de CATL de 23,75%.

Un large partenariat stratégique entre les deux sociétés les verra coopérer dans le nickel, y compris en Indonésie où ils ont tous deux des projets, ainsi que dans les acquisitions, les investissements et le développement mondiaux du lithium, indique le communiqué de Moly.

Par Tom Daly; édité par Barbara Lewis/Reuters 

Related posts

Leave a Comment