RDC : COVID-19, LA TSHANGU ÉPARGNÉE DU CORONAVIRUS !

vue de Bitabe, Masina

Les résultats de l’équipe de riposte l’attestent. Le district de la Tshangu semble, jusque-là épargné du covid-19.

Zone la plus populeuse de Kinshasa, la Tshangu n’est jusque-là pas encore citée dans les grilles fournies par le Bulletin du Comité multisectoriel de la riposte à la pandémie du coronavirus en Rdc (CMR COVID-19).

Selon le Secrétariat technique de l’équipe de riposte, depuis le début de l’épidémie déclarée le 10 mars dernier, les zones de santé les plus affectées sont juste 10, au regard des données recueillies jusqu’au 02 juin.

Il s’agit, en premier lieu, de la zone de santé de Kokolo (367), suivie respectivement de Limete (353), de Binza Ozone, (274), de Gombe (259), Lemba (219), de Binza Météo (169), de Kasa-Vubu (95), de Kintambo (79), de Lingwala (78) et de Mont Ngafula 1 (70).

Au regard de la situation épidémiologique, le Secrétariat technique de l’équipe de riposte révèle que, « depuis le début de l’épidémie déclarée le 10 mars 2020, le cumul des cas est présentement de 3.644 personnes, dont 3.643 cas confirmés et 1 cas probable ».

Si jusque-là, l’équipe de riposte fait état de 78 décès (77 cas confirmés et 1 cas probable) et de 495 cas de guérisons, elle révèle parallèlement « la présence de 224 cas suspects, dont les investigations sont validées, et de 2554 patients en bonne évolution ».

Par ailleurs, le Bulletin de l’équipe de riposte fait état de 149 nouveaux cas confirmés, dont 131 à Kinshasa et 18 au Kongo Central.

Ainsi donc, sur les 3.306 cas confirmés à Kinshasa à la date du 2 juin, nulle part jusque-là n’est mentionné la Tshangu à savoir les communes de Kimbanseke, Masina, Ndjili, N’Sele, Maluku…

Est-ce pour autant que la pandémie n’est pas encore présente sur place? Difficile jusque-là de se prononcer, d’autant que l’équipe de riposte ne se base davantage que sur des sources avérées. 

Yves KALIKAT/Forum des As

Related posts

Leave a Comment