RDC: Donatien Tosomba, victime d’une tentative de meurtre autour de la succession Ekanda

Luiza - Lomami

Donatien Tosomba, communément surnommé « Papy Onya » , frère du défunt Martin Ekanda, Fondateur de l’Institut supérieur d’informatique, programmation et analyse (ISIPA), décédé le 16 juillet dernier, est victime de tentative de meurtre et subit des menaces de tout genre autour de la succession de l’illustre disparu.

En effet, un mois après l’inhumation de Martin Ekanda, un conflit de succession oppose désormais les enfants biologiques du défunt issus du premier lit conjugal représentés par Martin Ekanda Odimba, son fils aîné d’une part, à la veuve et seconde épouse Riphine Luyeye Yala avec ses enfants d’autre part.

Martin Ekanda, Fondateur de l’ISIPA, a laissé plusieurs biens dont le plus connu est cet établissement supérieur. Selon des sources recoupées, il est reproché à la veuve du défunt de s’accaparer de tous les biens laissés par son regretté mari principalement l’ISIPA, ignorant ses beaux enfants alors que c’est bel et bien Ekanda Odimba qui a été choisi comme liquidateur par la famille.

Ce conflit successoral vient d’atteindre son paroxysme avec la tentative d’enlèvement prémédité de Donatien Tosomba, dit Papy Onya, frère du défunt dimanche 13 septembre 2020 dernier aux alentours de 11h30 à Kintambo (arrêt Quado à Kinshasa).

Le grand pêché du petit frère du défunt, c’est de chercher à ramener les deux camps au dialogue afin d’apporter la paix au sein de la grande famille Ekanda, médiation qui ne serait pas du goût de la veuve Riphine Luyeye, selon plusieurs membres de sa belle famille.

Images

Ainsi, des hommes armés bien identifiés dont l’un portait un béret vert, se camouflant à bord d’un véhicule Toyata Yaris Vitz Fumée (Numéro de plaque : 3300 AJ10 – couleur grise) et une Toyota Corola (Numéro de plaque : 7714 AJ10 – couleur grise) filaient la victime, frère du défunt avec intention de mettre fin à sa vie.

N’eût-été l’intervention de la police du Ciat de Kintambo, Papy Onya payerait cher sa vie. Très alertes, les forces de l’ordre lui ont sauvé de justesse la vie.

Elevé à titre posthume au rang des héros nationaux Kabila – Lumumba, les autorités politico-judiciaires doivent intervenir afin de ramener la paix dans la famille Ekanda afin que chaque partie puisse tirer sa part d’héritage.

Roger Blaso/Ouraganfm

Related posts

Leave a Comment