Les discussions entre le gouvernement et le ban syndical à Mbwela Lodge, à Kisantu, province du Kongo Central se poursuivent sans désemparer, et quelques bonnes nouvelles fuitent, en attendant la fin des travaux. Selon le président provincial des syndicats des enseignants de Kinshasa, Emmanuel Kanyinda qui se trouve sur place à Mbwela Lodge, 457 enseignants dits «Nouvelles unités» (NU), les remplaçants des inspecteurs au niveau des écoles primaires, sont alignés pour la paie du mois de novembre 2021.

Tandis que 81.509 autres enseignants NU du niveau secondaire et des membres des bureaux gestionnaires sont enregistrés pour la rémunération du mois de décembre 2021. Il est vrai que ce nombre est insignifiant au regard de toutes les Nouvelles unités et Non payés à travers toute la République démocratique du Congo.

Néanmoins, le gouvernement manifeste la volonté de soulager, tant soit peu, le social de cette catégorie de la population longtemps abandonnée à son triste sort.
Il faut par ailleurs rappeler que la grève dans ce secteur de l’Epst, lancée depuis le 4 octobre 2021, a été suspendue le 8 novembre de la même année, l’exécutif ayant répondu à quelques préalables des enseignants.

CNTV

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.