La Dynamique des politologues conduite par son coordonnateur nationale, Christian Ndombo Moleka vient d’installer depuis le dimanche 14 novembre dernier, l’antenne locale de Dypol Kwango.

C’est sous le coup de 12 heures et sous le chapiteau de l’hôtel Panacam, dans la commune de Masikita, ville de Kenge, que s’est ouverte la conférence inaugurale suivi du lancement de la Dypol-Kwango.

Sous la modération de l’assistant David Kuzietuka,  la conférence était basée  sur « la Responsabilité de l’élite et le développement ». Ainsi, tour à tour les membres et participants invités ont suivi magistralement les exposés du coordonnateur provincial provisoire Marc Matondo, qui parlé sur « la trajectoire historique et caractéristiques de la bonne gouvernance », tandis que  le chef de travaux Bob Lutumba de l’Université du Kwango s’est focalisé sur « la perspective de la gouvernance dans la Province du Kwango ».

Christian Ndombo, coordon

Le coordonnateur national Christian Ndombo Moleka, a clôturé la conférence en s’appesantissant sur « la responsabilité de l’élite dans le développement et la gouvernance ».

Après la séance des questions et réponses habituelles, le coordonnateur national a officiellement installé la coordination provinciale de la Dypol qui est composé de : Marc Matondo comme coordonnateur provincial, qui sera épaulé par quatre autres membres à savoir : David Kuzietuka, Hervé Munia, Ruddy Nzingi Mbaya et Naomi Mvunzi.

Apres sa tournée dans le Kwilu en juin dernier, le coordonnateur national de la Dynamique des politologues de la RDC, Christian Ndombo Moleka  vient cette fois-ci d’honorer les Kwangolais  d’une antenne Dypol.

Il faut rappeler que la Dynamique des politologues de la RDC, Dypol en sigle, est une ASBL créée depuis le 30 juin 2012 et qui a pour vocation de fédérer tous les politologues de la RDC, de promouvoir la réflexion politologique et de se constituer en plateforme d’aide à la décision pour améliorer la gouvernance publique en République démocratique du Congo.

Coco Kabwika

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.