Les Forces armées de la RDC (FARDC) ont délogé les rebelles de la CODECO du village Kipira à 17 kilomètres du centre commercial de Djalasiga, dans le territoire de Mahagi, à l’issu de violents combats jeudi 13 janvier.

Le président de la société civile de Mahagi, Innocent Wabekudo rapporte que les rebelles de la CODECO avaient commencé par encercler la localité de Kipira dans le groupement des Angal II, afin d’occuper le centre commercial de Djalasiga et les carrés miniers se trouvant dans cette zone.

Mais, grâce à l’intervention de l’armée, ces combattants ont pris la fuite, tandis que le bilan provisoire de ces affrontements fait état d’un civil tué et de deux blessés, dont un militaire des FARDC, selon des sources sécuritaires.

L’administrateur du territoire de Mahagi indique cependant que les fouilles se poursuivent pour retrouver d’autres éventuelles victimes.

Vendredi 14 janvier, au lendemain des affrontements entre les belligérants, la population apeurée a commencé à quitter le village de Kipira pour se mettre à l’abri.

Le président de la société civile de Mahagi demande aux autorités de « renforcer la présence des FARDC dans cette zone ». 

Infocongo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.