Le gouvernement provincial de la province de l’Ituri, a décidé de suspendre jusqu’à nouvel ordre le bouclage des motos sans plaque d’immatriculation en ville de Bunia, chef-lieu de cette province.
La décision a été prise à l’issue d’une réunion tenue ce mercredi 19 Janvier 2022, à laquelle les associations des taximans ont pris part. La décision arrive alors que des échauffourées ont été enregistrées la journée du mardi 18Janvier 2022, en ville de Bunia.

Des conducteurs de motos taxi ont manifesté leur opposition d’acheter les plaques. Ces derniers ont plutôt exigé le rétablissement de la sécurité dans la région de cette région.

Le commissaire supérieur principal Cabuine John, maire de Bunia, qui fait l’annonce condamne le soulèvement des conducteurs moto contre cette opération visant à identifier les taxi-moto, dans cette partie de l’ituri qui fait face à une insécurité grandissante.

Disons que cette décision est intervenue après que les déplacés de guerre vivant à Bunia, se soient aussi soulevés ce mercredi, contre cette mesure initiée par le gouvernement militaire.

KAKULE Sikwaya depuis Beni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.