Trafigura a conclu un accord de financement et de commercialisation de 600 millions de dollars avec Chemaf, filiale de Shalina Resources en République démocratique du Congo, a annoncé mercredi le négociant mondial en matières premières.

Les fonds aideront Chemaf à achever la mécanisation de sa mine de cobalt et de cuivre de Mutoshi et de son usine de traitement par extraction électrolytique par solvant (SX-EW) à Kolwezi, et à faire progresser l’expansion de son usine Etoile SX-EW à Lubumbashi, a déclaré Trafigura.

En vertu de l’accord, Trafigura commercialisera tout l’hydroxyde de cobalt produit par les opérations de Chemaf au Congo, qui devraient se poursuivre jusqu’à la fin de 2027.

Mutoshi, près de Kolwezi dans la province congolaise de Lualaba, a été le site d’un projet de formalisation de l’exploitation minière artisanale du cobalt dirigé par Trafigura et Chemaf avec l’organisation non gouvernementale PACT pendant près de deux ans.

Le projet s’est terminé le 31 décembre 2020 alors que Chemaf visait à transformer le site en mine industrielle.

Mutoshi devrait maintenant produire d’ici le troisième trimestre de 2023, a déclaré Trafigura.

(Par Helen Reid; édité par Louise Heavens)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.