RDC: K. Yezu dénonce la solidarité et alliances factices FCC, Catholique autour de Kamerhe contre l’Etat de Droit !

Nshole, Kamhere et Néhémie Mwilanya RDC

Le Haut représentant du chef de l’État  et conseiller spécial Kitenge Yesu fustige dans un Tweet énigmatique les alliances  circonstancielles actuelles et solidarité des ennemis de la République, en route pour l’établissement d’un Etat de droit. Toute porte à croire que ce haut représentant du Chef de l’Etat s’attaque à l’Eglise catholique et au FCC qui sont allés rendre visite au prisonnier Vital Kamerhe arrêté pour détournement lors d’un des procès dit de «100 jours».

Si le puissant conseiller ne cite pas ouvertement les concernés, il est cependant d’une évidence qu’il vise une fois de plus l’Eglise Catholique cette fois-ci via son secrétaire général de la Conférence épiscopale du Congo « CENCO »  en sigle qui est allé rendre visite le jeudi 23 juillet à Vital Kamerhe incarcéré à la prison central de Makala, visite qui sera suivie trois jours après du Coordonnateur du Front Commun pour le Congo Néhémie Mwilanya, des visites dites de courtoisies.

Ainsi donc, cette visite « solidaire » de l’Abbé Donatien N’shole, proche de « Lamuka » n’est pas bien vu du côté des partisans de l’UDPS car peu de jour avant la dite visite, l’abbé N’shole Donatien avait lors d’une sortie médiatique émis des doutes sur la partialité  et politisation du procès ayant conduit à la condamnation de Kamerhe. Une incompréhension d’autant plus qu’il y a moins d’une année en plein débat sur l’affaire dit de 15 millions, le même abbé avait dénoncé et appuyé une marche des laïcs catholiques dont le principal suspect était le même Vital Kamerhe.

De même la seconde visite de Néhémie Mwilanya trois jours après est interprétée comme  « une alliance » circonstancielle qui n’a rien avoir avec l’idéologie politique, mais unis car la famille politique de l’ancien Chef de l’Etat, le FCC « suspect » craigne qu’après Kamerhe, l’un d’eux subisse le même sort. D’où son alliance factice en vue de faire bloc contre l’arrivée et l’établissement d’une justice libre gage d’un Etat de Droit.

« La cause réelle des alliances circonstancielles actuelles est un combat contre la Justice, l’Etat de droit. Solidarité sous le slogan SUSPECTS DE TOUTES TENDANCES UNISSONS-NOUS. Mais notez que la façon dont le chat marche le jour est différente de la façon dont il marche la nuit. »

Congovirtuel

Congovirtuel

Related posts

Leave a Comment