RDC: les membres de la presse présidentielle placés en garde à vue viennent d’être libérés

cité de l'OUA

Les trois membres de la presse présidentielle qui étaient placés en garde à vue par le Conseil national de sécurité (CNS) depuis samedi 25 juillet dernier viennent d’être libérés, apprend-on des sources d’ACTUALITE.CD.

Il s’agit d’un journaliste de la télévision nationale (RTNC) attaché à la présidence, Patrick Mukuy, ainsi que deux cameramen Roger Diey et David EKabani.

Ils étaient soupçonnés d’avoir fait fuiter le dernier discours du Chef de l’Etat sur la levée de l’état d’urgence.

Quelques minutes avant la diffusion du discours de Félix Tshisekedi sur la levée de l’état de d’urgence, un audio d’une minute avait été partagé sur les réseaux sociaux.

ACTUALITE.CD

Related posts

Leave a Comment