Pour Pierre Kompany, la Belgique doit «s’excuser» pour son passé colonial

Sur l’occupation belge du Congo «il y a eu trop de non-dits», «comme dans certaines familles», et il faut maintenant que l’ancienne puissance coloniale présente «des excuses», estime l’élu belge d’origine congolaise Pierre Kompany, dans un entretien avec l’AFP. «Les excuses doivent venir en fait de l’Etat et du Roi», estime-t-il. Pour Pierre Kompany, les statues de l’ancien souverain (qui régna de 1865 à 1909) auraient dû depuis des années être remisées dans les musées pour éviter les actes de vandalisme subis ces derniers jours. «Personne n’entrerait dans un musée…

Read More