Propos dénigrants à l’égard de Pierre Kompany: trois Belges résidant au Congo expulsés par les autorités locales

pierre kompany

Les Affaires étrangères n’ont pas souhaité commenter cette décision, expliquant qu’il s’agit là « d’une affaire privée ». Trois Belges résidant au Congo ont été expulsés par les autorités locales vers la Belgique, selon des informations confirmées par les Affaires étrangères. Ils sont arrivés la semaine dernière, selon le porte-parole de la diplomatie belge, Arnaud Gaspard. Ils avaient été interpellés en juin dernier en RDC, suspectés d’avoir tenu des propos dénigrants à l’égard du bourgmestre de Ganshoren Pierre Kompany, d’origine congolaise. « Il ont été expulsés sur décision administrative des autorités congolaises. Nos…

Read More

Fautes sur la plaque commémorative Congo : la commune d’Ixelles «regrette la situation»

Dès vendredi, la plaque définitive et corrigée sera apposée, s’excuse la commune. Al’occasion du 60e anniversaire de l’indépendance du Congo, célébré mardi, la Première ministre Sophie Wilmès s’est rendue à Ixelles où elle a été invitée par le bourgmestre Christos Doulkeridis. Une plaque commémorative a été inaugurée à l’entrée de la maison communale. Sur celle-ci, cependant, comme l’a remarqué le Standaard, se sont glissées des fautes de néerlandais. Ainsi, il est écrit « het verjaardag », au lieu de « de verjaardag », le nom de la RDC est incorrect (« Democratische Republiek Congo », sans…

Read More

Quatre fautes de néerlandais épinglées sur la plaque commémorative de l’indépendance du Congo

La plaque a été inaugurée ce mardi par Sophie Wilmès (MR) et Christos Doulkeridis (Ecolo). Le Roi a exprimé ses « regrets », ce mardi 30 juin, dans une lettre adressée au président Tshisekedi à l’occasion du soixantième anniversaire de l’indépendance du Congo. La Première ministre Sophie Wilmès a, pour sa part, estimé que « l’heure était venue pour la Belgique d’entamer un parcours de vérité » dans un discours prononcé à la maison communale d’Ixelles. À la suite de la cérémonie, la Première ministre a inauguré une plaque commémorative de l’indépendance du Congo.…

Read More

Assassinat de Patrice Lumumba : une enquête pour crime de guerre toujours ouverte

image_arrestation_lumumba

Le procureur fédéral Frédéric Van Leeuw a indiqué mercredi qu’une enquête était toujours ouverte en Belgique pour traduire en justice des personnes suspectées d’avoir participé à l’assassinat de Patrice Lumumba en 1961. « Il y a encore deux personnes qui sont en vie« , a-t-il indiqué sur LN24. C’est symboliquement important « On est en train de faire le point par rapport aux poursuites qui pourraient être entamées. On a qualifié les faits de crime de guerre, ce qui a été confirmé par la Cour d’appel de Bruxelles. Ils ne sont donc pas prescriptibles.« En…

Read More

En réponse aux « regrets » exprimés par le roi Philippe, Tshisekedi appelle Belges et Congolais à écrire ensemble l’histoire de la colonisation

felix_tshisekedi

Le président congolais Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a appelé la Belgique et la République démocratique du Congo (RDC) à réécrire l’histoire de la colonisation, comme en écho aux « plus profonds regrets pour les blessures » infligées lors de la période coloniale belge au Congo exprimés par le roi Philippe. « J’estime nécessaire que notre histoire commune avec la Belgique et son peuple, soit racontée à nos enfants en République démocratique du Congo ainsi qu’en Belgique sur la base d’un travail scientifique réalisé par les historiens des deux pays », a-t-il déclaré dans son…

Read More

Pour Pierre Kompany, la Belgique doit «s’excuser» pour son passé colonial

Sur l’occupation belge du Congo «il y a eu trop de non-dits», «comme dans certaines familles», et il faut maintenant que l’ancienne puissance coloniale présente «des excuses», estime l’élu belge d’origine congolaise Pierre Kompany, dans un entretien avec l’AFP. «Les excuses doivent venir en fait de l’Etat et du Roi», estime-t-il. Pour Pierre Kompany, les statues de l’ancien souverain (qui régna de 1865 à 1909) auraient dû depuis des années être remisées dans les musées pour éviter les actes de vandalisme subis ces derniers jours. «Personne n’entrerait dans un musée…

Read More

COVID-19 RDC: un pont aérien européen depuis Zaventem pour « déconfiner le travail humanitaire »

Trois avions décolleront ce soir de l’aéroport de Bruxelles, à Zaventem. Ils partent pour la République démocratique du Congo aux frais de l’Union européenne. A leur bord, 370 passagers : des politiques, des diplomates et des humanitaires, ainsi que du matériel. Le mois dernier déjà, trois autres avions avaient décollé de Lyon, en France, également affrétés par l’Union européenne, mais cette fois à destination de la République Centrafricaine. Une double mission qualifiée de « pont aérien » par l’Union européenne, pour soutenir le travail humanitaire alourdi par le coronavirus. Un commissaire dans l’avion Le Commissaire européen en…

Read More

Covid-19 en RDC : pont aérien humanitaire de l’UE depuis Bruxelles vers Kinshasa et Goma

Les ministres français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, et le commissaire européen à la gestion des crises, Janez Lenarcic, s’envoleront dimanche soir de Bruxelles à destination de Kinshasa et Goma (République démocratique du Congo), dans le cadre d’un « pont aérien humanitaire » organisé par l’UE pour soutenir la lutte contre le coronavirus, a-t-on appris jeudi auprès de la Commission européenne. Trois vols ont été programmés vers la RDC, dans le cadre d’un effort conjoint entre la Commission européenne, la Belgique, la France et les organisations d’aide humanitaire, en coopération avec…

Read More

RDC : Lititi mboka, il y a 30 ans, le drame des étudiants de Lubumbashi provoquait une crise entre Zaïre et Belgique

Mo Mbonda ya Gécamine

A l’époque, le pays s’appelait encore Zaïre. A Lubumbashi, dans la province du Shaba, une expédition punitive va être menée dans la nuit du 11 au 12 mai 1990 contre des étudiants de l’université. Le gouvernement dira que les violences ont fait un mort et trente blessés. Pour la presse belge, et des ONG comme Amnesty, ce sont plutôt des dizaines de victimes qu’il faut déplorer. Ce sera le massacre de Lubumbashi. Que s’est-il passé sur le campus ? Les éléments sont flous, et les tenants et aboutissants mystérieux (lire ainsi cet article du Soir). Ces…

Read More