AstraZeneca/F. Tshisekedi vacciné: »un geste fort » pour que la RDC quitte la  » liste rouge » des pays africains à haut risque?

Le Royaume-Uni et la France ont récemment placé la RDC sur leur liste rouge de « trafic de voyage » des pays africains à forte infection.

Début juillet, la méfiance envers le vaccin, largement répandue en RDC, s’était accentuée après une déclaration de Félix Tshisekedi à propos du vaccin AstraZeneca.

« Je crois avoir eu raison de ne pas me faire vacciner. J’ai demandé les avis des uns et des autres mais (ils) étaient partagés. Certains m’ont rassuré qu’il n’y avait aucun danger. Mais, moi-même, j’avais des doutes », avait-il expliqué à la télévision d’Etat.

« Il y a d’autres vaccins qui viennent et vous me verrez me faire vacciner », avait-il ajouté.

U-turn du président congolais

Le président congolais Antoine Félix Tshisekedi Tshilombo, critique envers le sérum AstraZeneca au début de la campagne de vaccination contre le Covid-19, a reçu dimanche une première dose de vaccin et invité ses compatriotes à l’imiter, ont annoncé lundi ses services. Interrogée, une source à la présidence n’a pas souhaité préciser quelle marque de vaccin le chef de l’État avait reçue, l’essentiel étant selon elle le « geste fort » de la vaccination.

« Le vaccin reste la solution la mieux indiquée pour l’instant » face au Covid-19, a déclaré le chef de l’État à la presse présidentielle après avoir été vacciné, ainsi que son épouse, Denise Nyakeru Tshisekedi.

« Pour avoir perdu plusieurs parents et proches, je suis mieux placé pour témoigner sur les ravages causés par cette pandémie », a-t-il ajouté.

Le couple Tshisekedi a été vacciné dans la soirée à la clinique présidentielle de la Cité de l’Union africaine (UA) à Kinshasa, a précisé la présidence, photos à l’appui.

A cette occasion, celle-ci confirme la présence en République démocratique du Congo (RDC) de « plus 250.000 doses supplémentaires de vaccin Moderna ainsi que l’arrivée dans les prochaines semaines de plusieurs milliers de doses des vaccins Johnson & Johnson, AstraZeneca et Pfizer ».

Ce pays de plus de 80 millions d’habitants avait alors reçu 1,7 million de doses du vaccin Astrazeneca dans le cadre du dispositif Covax, avant de retourner 1,3 million de doses, faute de candidats.

Depuis avril, selon des statistiques officielles, plus de 85.000 personnes ont été vaccinées en RDC, parmi lesquelles plus de 25.000 ont reçu une deuxième dose.

Le système de voyage « aux feux de circulation » du Royaume-Uni pourrait être supprimé bientôt

Le système de voyage « aux feux de circulation » du Royaume-Uni pourrait être supprimé à partir du mois prochain, selon des sources du secteur.

La BBC a été informée que le nouveau système « permettrait aux voyageurs vaccinés de se rendre dans des pays avec des niveaux de vaccination aussi élevés que le Royaume-Uni sans avoir besoin de quarantaine ».

La RDC a été placée sur la liste rouge en raison de l’expansion du variant indien, sud-africain et au risque d ‘Ebola.

Le nouveau vaccin Ebola a montré son efficacité en Sierra Leone

 Les enfants et les adultes ont montré une forte réponse immunitaire à un éventuel vaccin contre Ebola lors d’essais cliniques en Sierra Leone.

Le vaccin à deux doses de Johnson & Johnson s’est également avéré sûr et bien toléré, selon une étude publiée dans The Lancet Infectious Diseases.

L’étude EBOVAC-Salone est la première à tester le vaccin dans une région touchée par l’épidémie d’Ebola de 2014-16, la pire jamais enregistrée.

C’est également le premier à tester le vaccin sur des enfants – environ 20% des cas de cette épidémie concernaient des personnes âgées de moins de 15 ans, les enfants de moins de cinq ans étant plus à risque de décès.

Quelque 98% des participants à l’essai ont montré des réponses en anticorps 21 jours après la deuxième dose du vaccin, et la réponse immunitaire a duré au moins deux ans chez les adultes.

L’essai en deux étapes s’est déroulé entre septembre 2015 et juillet 2018.

La première étape a examiné la sécurité du vaccin et sa capacité à provoquer une réponse immunitaire, avec 43 adultes recevant le vaccin Ad26.ZEBOV suivi du vaccin MVA-BN-Filo après 56 jours.

Armand Lopolo

Lire aussi

:https://congovirtuel.com/information/face-au-doute-de-f-tshisekedi-boris-johnson-tres-confiant-avec-astrazeneca-de-fabrication-indienne/

Related posts

Leave a Comment