Et si le successeur du pape François venait d’Afrique ? La question se fait de plus en plus présente au sein de l’église catholique, alors que le pape est récemment rentré d’un voyage sur le continent. Il ne s’agirait toutefois pas d’une première dans l’Histoire.

La récente visite en Afrique du pape François a mis en lumière la présence de fidèles toujours plus nombreux sur le continent. Un évènement qui a notamment soulevé l’intérêt d’élire un nouveau pape africain pour succéder à François. Aujourd’hui, plusieurs arguments font peser la balance en ce sens.

 UNE ÉGLISE AFRICAINE TRÈS DYNAMIQUE

Alors qu’en Europe l’Église est en perte de vitesse, le nombre de fidèles africains ne cesse d’augmenter. En 2021, un tiers des nouveaux baptisés en étaient originaire, et 1.116 nouveaux prêtres africains ont été nommés. Aucun continent ne fait mieux. Ces nouveaux prêtres sont d’ailleurs souvent envoyés en Europe pour combler les places vacantes.

 UNE INFLUENCE RELIGIEUSE ET GÉOPOLITIQUE

La théologie africaine a également le vent en poupe. Depuis quelques temps, les chercheurs travaillent sur le rôle social de l’Église et la place qu’elle doit prendre dans le débat politique. Des thématiques très actuelles qui placent l’Afrique au cœur du développement de l’Église de demain. Récemment, le pape François a même cité en exemple le rite «zaïrois», une manière de célébrer la messe venue du Congo, dans lequel il voit un mouvement prometteur pour l’Église.

 DES CANDIDATS SÉRIEUX

Si certaines figures charismatiques de l’Église africaine approchent des 80 ans – l’âge limite pour être élu pape -, d’autres candidats beaucoup plus jeunes sont de sérieux prétendants. C’est le cas de Dieudonné Nzapalainga, archevêque de Bangui, en République centrafricaine (55 ans), et de Fridolin Ambongo, archevêque de Kinshasa, en RDC (63 ans) et très proche du pape François.

Ainsi, malgré des instabilités qui touchent certains pays, le prochain pape pourrait venir d’Afrique. Ce qui ne serait pas une première. Dans l’histoire, il y a déjà eu trois papes africains, même si aucun d’entre eux n’étaient noirs : Victor, Miltiade, et Gélase.

CNEWS